3 février 2020
Jean-Bernard Émond optimiste face à la prochaine session parlementaire
Par: Katy Desrosiers

Jean-Bernard Émond entame la nouvelle session parlementaire avec optimisme. Photo gracieuseté

La nouvelle session parlementaire débute le 4 février à l’Assemblée nationale et le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond, l’entame avec optimisme, après avoir annoncé dernièrement des investissements de plus de 250 000 $ pour l’Orienthèque.

Publicité
Activer le son

Une aide financière de 1,3 M$ a aussi été octroyée pour la municipalité de Saint-Louis, dans une MRC voisine.

Également, le député a accueilli récemment la ministre des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, de passage dans la région pour rencontrer des aînés, proches aidants, organismes et employés du secteur de la santé.

Au sommet des priorités du député : la santé et l’éducation.

« Notre région, à l’instar de plusieurs autres au Québec, fait face à d’importants défis en santé, dont la pénurie de main-d’œuvre. Je travaille donc en étroite collaboration avec le CISSS de la Montérégie-Est et le Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration, afin de faciliter et accélérer le recrutement de médecins spécialistes à l’étranger », indique M. Émond.

Il a prévu une rencontre avec la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, et différents acteurs locaux pour discuter des enjeux actuels de la région.

En éducation, le député cible plusieurs dossiers comme la vétusté des écoles et les projets de complexe sportif et de terrain synthétique. Pour le premier, il souligne que le gouvernement a lancé un grand rattrapage et a octroyé 15 M$ dans la région pour la rénovation des écoles. Il assure aborder 2020 avec la même détermination qui a permis d’aller chercher le 8,5 M$ pour l’agrandissement d’une des écoles à Yamaska et le 1,3 M$ supplémentaire pour le Cégep de Sorel-Tracy.

Pour le complexe sportif, le député fera le pont entre la Ville de Sorel-Tracy et le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. Le projet sera déposé sous peu via le programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives. Il s’assurera que les demandes de la Ville, concernant le complexe et le terrain synthétique, répondent aux critères du ministère.

Au cours de cette session, M. Émond sera amené, à titre d’adjoint parlementaire du ministre de l’Éducation, à participer à la refonte du cours d’Éthique et de Culture religieuse. Il croit aussi que la conclusion de l’étude du projet de loi 40, qui prévoit la fin du mandat des commissions scolaires, sera un moment marquant de la session.

Parmi les autres dossiers à surveiller au cours des prochains mois, il note l’élargissement du système de consigne des bouteilles et cannettes ainsi qu’un meilleur accès pour la population aux professionnels de la santé.

image