20 décembre 2018
Jean Bérard, Jean Roch Dubé et Harold Turbide intronisés au Panthéon des sports de Sorel-Tracy
Par: Jean-Philippe Morin

Les trois intronisés Jean Roch Dubé, Jean Bérard et Harold Turbide étaient sur la glace avant la partie des Éperviers le 14 décembre. Photo David Lagassé

Trois personnalités du sport sorelois ont été honorées, le 14 décembre au Colisée Cardin de Sorel-Tracy, pour leurs accomplissements dans leur discipline respective.

Jean Bérard (balle molle), Jean Roch Dubé (hockey) et Harold Turbide (football) ont fait leur entrée au Panthéon des sports de Sorel-Tracy. Plus tôt cette année, le même honneur est revenu à Mireille Béland (basketball) et Yvon Lamy (natation), complétant ainsi la cuvée 2018 des intronisés.

Jean Bérard

Jean Bérard a démarré la ligue de balle molle BGM avec Claude Giguère et Jacques Moreau, BGM étant les premières lettres de leur nom de famille. Ces trois individus n’étaient, de leur propre aveu, pas doués pour la balle molle comme joueurs, mais ils ont voulu permettre à des gens comme eux de pouvoir y jouer.

De 1973 à 1987, en 14 ans, 667 différents joueurs ont pu pratiquer et évoluer à des niveaux différents dans trois catégories : le A (style fastball), le B (balle rapide) et le C (balle donnée).

Jean Bérard, le seul survivant actuellement de cette aventure, s’est avéré le grand promoteur en tant que président de la ligue.

Jean Roch Dubé

Jean Roch Dubé a œuvré comme bénévole, principalement à titre de statisticien des différentes équipes de hockey de la région de Sorel-Tracy. Il a débuté en 1984 avec les Rebelles du Cégep de Sorel-Tracy.

De 1987 à 1994, il a travaillé pour les Riverains du Richelieu. C’est avec cette équipe en 1990 qu’il a remporté la Coupe Air Canada.

Il a continué en 1994 avec les Éperviers de Contrecœur. La vie du hockey senior a débuté en 1995, que ce soit avec les Dinosaures, les Royaux, le Mission, le HC Carvena et finalement les Éperviers de Sorel-Tracy de la Ligue nord-américaine de hockey, éventuels champions de la Coupe Vertdure en 2018.

« Tous les entraineurs ayant travaillé avec lui peuvent le confirmer, il est un atout essentiel à la bonne compréhension du rendement de son équipe. Il est souvent le premier entre les périodes à rencontrer les entraineurs pour leur expliquer les subtilités de la partie de hockey », peut-on lire dans le communiqué de presse du Panthéon des sports de Sorel-Tracy.

Harold Turbide

Natif de Gagnonville en 1965 et arrivé à Sorel en 1978, Harold Turbide a commencé à avoir de l’intérêt pour le football en 1982 en tant que joueur pour les Vaillants de Contrecœur. Il a ensuite poursuivi avec les Rebelles du Cégep de Sorel-Tracy de 1983 à 1985.

De 1986 à 1988, il est devenu entraîneur de position sous la direction de Guy Rouillard qui occupait alors le poste d’entraîneur-chef des Polypus.

De 1989 à 1991, il était étudiant à l’UQTR en éducation physique tout en assumant le poste de thérapeute athlétique et de responsable vidéo du football des Diablos du Cégep de Trois-Rivières.

En 1992, il est revenu avec les Polypus comme entraîneur de position avant de devenir entraîneur-chef en 1993, poste qu’il occupe depuis 25 ans maintenant.

Il a été nominé à deux reprises comme entraîneur de l’année en Montérégie, champion provincial à trois reprises (2003 en division 3, 2007 et 2011 en division 2), champion régional à 10 reprises et champion en saison régulière 19 fois.

« Ceci conclut la partie visible, tangible au niveau des résultats d’équipes, mais pour Harold Turbide, l’autre partie moins visible s’avère la plus importante : offrir à des jeunes en devenir un sport qui va les définir comme adulte. Plus ou moins 40 individus par équipe s’embarquent dans une aventure qui débute en janvier jusqu’en mai en gymnase et en salle de musculation pour assurer la préparation physique requise pour le football », écrit-on dans le communiqué de presse.

image