27 février 2018
Participant à l'émission La Voix
« Je veux atteindre le plus de personnes possible avec ma musique » – Antoine Lachance
Par: Julie Lambert

L'artiste originaire de Sorel-Tracy, Antoine Lachance, vise la sortie d'un nouvel album en 2018. (Photo : Gracieuseté/ OSA images / TVA)

S’il est content de participer à l’émission La Voix au cours des prochaines semaines, l’auteur-compositeur-interprète originaire de Sorel-Tracy, Antoine Lachance, est loin de mettre tous ses œufs dans le même panier. Il profitera de sa nouvelle visibilité pour atteindre un plus grand public avec la sortie d’un nouvel album à la fin 2018.

Publicité
Activer le son

Après être monté sur les planches de différents concours musicaux au cours des dernières années, notamment le Festival international de la chanson de Granby et Ma première Place des Arts, le Sorelois n’avait pas du tout le tract de se présenter aux auditions à l’aveugle de La Voix.

« Je n’étais pas nerveux, c’est ce qui est bizarre, avoue le musicien de 31 ans. J’ai participé à plusieurs concours et j’ai vécu beaucoup de situations stressantes. Je me suis pas mal entraîné à ça. Avec le temps et l’expérience, j’ai été capable de rester concentré. »

Selon lui, cette aventure à l’émission La Voix s’insère bien dans le parcours qu’il avait envisagé emprunter pendant sa carrière. « Il y a dix ans lorsque j’étais au cégep, j’avais établi mon plan de match et j’avais écrit toutes ces affaires-là. C’était le chemin que je m’étais donné pour me faire connaître », se souvient Antoine Lachance.

Vivre chaque instant

Pour l’artiste, peu importe l’issue des prochaines étapes et où il se rendra dans le concours, cette aventure lui apportera des opportunités, comme de pouvoir rencontrer plusieurs artistes et de travailler auprès de son coach Alex Nevsky.

« J’ai choisi Alex parce que je crois qu’on avait déjà fait un concert ensemble, qu’on écoute le même genre de musique et que sur plusieurs aspects, on va bien connecter ensemble. Ce sera juste bien le fun, tout ce que je veux c’est m’amuser et c’est tout. Cela reste une compétition, mais c’est une chose à laquelle je suis habitué. On se fait des amis, mais ils partent à mesure que la compétition avance . Cela fait partie de la game », avoue-t-il.

Une belle vitrine

Même s’il compte déjà deux albums avec son groupe On a créé un monstre et un autre solo en plus d’être sorti gagnant d’autres concours musicaux, l’artiste est loin d’avoir atteint son objectif de se faire connaître par le grand public. Son choix de participer à l’émission vise ce but.

« La Voix va me permettre d’avoir une visibilité auprès du monde qui n’aurait jamais pu entendre ma musique. C’est tellement une vitrine énorme. Ce sont des gens que je n’aurais pas pu rejoindre parce qu’on est dans une époque où il y a tellement de choix et d’offres que c’est difficile de se démarquer. Je suis très content qu’on m’ait donné cette chance-là », souligne-t-il.

En attendant de remonter sur la scène de l’émission lors de l’épreuve des chants de bataille, l’artiste travaillera sur plusieurs projets. Il est en tournée au Québec comme musicien pour l’ancienne académicienne Andréanne A. Malette et compte quelques concerts personnels. Il travaille aussi sur un album, dont la sortie est prévue à l’automne ou l’hiver prochain.

« J’ai des mois occupés devant moi puisque j’ai encore plein de chansons que je vais retravailler et continuer si je veux que l’album sorte avant la fin de l’année. J’aimerais profiter du momentum de l’émission pour rejoindre le grand public. C’est beaucoup de job, mais je suis comme un poisson dans l’eau. Je suis très content de tout ce qui m’arrive », conclut-il.

image