13 août 2015
Jasmine Martel gagne l’argent aux championnats canadiens de basketball
Par: Jean-Philippe Morin
Jasmine Martel et Éric Fréchette, à Edmonton il y a une quinzaine. | Photo: Gracieuseté

Jasmine Martel et Éric Fréchette, à Edmonton il y a une quinzaine. | Photo: Gracieuseté

Trois Soreloises ont participé aux plus récents championnats canadiens de basketball, à Edmonton, du 25 au 29 juillet. Si Laurie Gouin et Myriam Leclerc sont reparties les mains vides avec Équipe Québec U17, Jasmine Martel a remporté l’argent avec Équipe Québec U15.

Le Sorelois Éric Fréchette, qui a été envoyé à Edmonton par la Fédération de basketball du Québec, a vu une progression dans le jeu de Jasmine Martel à chaque match. D’ailleurs, elle a disputé sa meilleure rencontre en demi-finale, contre le Nouveau-Brunswick, alors qu’elle a récolté 12 points.

« Elle a bâti sur chacun de ses matchs et elle a aidé l’équipe à sa façon. Elle s’est améliorée de match en match. Malheureusement, elle n’a pas beaucoup joué en finale contre l’Ontario dans la défaite, mais c’était une question de matchup étant donné que ses adversaires étaient plus grandes », explique Éric Fréchette.

Selon lui, il n’est pas facile pour ces joueuses étoiles d’intégrer une équipe élite le temps d’une compétition.

« L’adaptation n’est pas évidente puisque ces filles jouent entre 35 et 40 minutes dans leur équipe au secondaire. Dans ces tournois, elles jouent environ 15 à 20 minutes. Il a fallu une période d’adaptation pour Jasmine afin qu’elle dose un peu moins son intensité et qu’elle joue à fond en partant, mais c’était beaucoup mieux à la fin », remarque-t-il.

En cinq rencontres, Jasmine Martel a terminé le tournoi avec 23 points. Elle en était à sa deuxième participation avec Équipe Québec, mais à ses premiers championnats canadiens.

Fait notable lors du tournoi : l’entraîneuse de l’équipe championne de l’Ontario, Fabienne Perrin, est une Soreloise. Elle a été entraînée par Pierre Lemay à l’époque où elle était joueuse.

Performance décevante pour Équipe Québec U17

Avec une surprenante deuxième place l’an dernier à cette même compétition, les entraîneurs d’Équipe Québec U17 étaient confiants de pouvoir répéter leur exploit. Malheureusement, les joueuses ont été défaites en quarts de finale et ont terminé sixièmes de la compétition.

Si Laurie Gouin a eu un temps de jeu limité et que ses occasions de se faire valoir ont été minces, Myriam Leclerc n’a pas connu son meilleur tournoi, reconnaît Éric Fréchette.

« Le tournoi est mal parti pour tout le monde, pas juste pour Myriam. Après avoir atteint la finale l’an dernier, je crois que les filles se sont fiées un peu plus sur leur talent au lieu de travailler. Ça fait partie de l’apprentissage pour toutes ces filles », croit-il.

Laurie Gouin et Myriam Leclerc en étaient à leur troisième participation avec Équipe Québec. Laurie Gouin et Jasmine Martel seront de retour avec les Polypus juvéniles l’an prochain en basketball division 1, alors que Myriam Leclerc évoluera en collégial AAA avec le Collège Sainte-Foy.

image