25 mai 2016
« J’ai travaillé toute ma vie pour arriver où je suis maintenant » – Dominic Arpin
Par: Julie Lambert
Le chroniqueur, blogueur et journaliste Dominic Arpin. | Photo: Gracieuseté

Le chroniqueur, blogueur et journaliste Dominic Arpin. | Photo: Gracieuseté

L’animateur originaire de Saint-Ours, Dominic Arpin, a su se tailler une place de choix parmi les personnalités québécoises. Le blogueur n’oublie cependant pas tous les efforts qui ont été nécessaires pour se rendre où il est. Pour lui, il est important de croire en ses rêves et il viendra partager son histoire le 27 mai prochain au club de Golf Continental, à 17h30.

Publicité
Activer le son

Ayant grandi sur une ferme à Saint-Ours, l’homme de 46 ans souligne que dès son plus jeune âge, son avenir semblait écrit. Fils d’un agriculteur, la logique aurait voulu qu’il reprenne le flambeau familial, mais son chemin a bifurqué pendant son adolescence.

« Mon chemin était tout tracé, mais je me suis rendu compte que ce n’était pas pour moi. Je n’aimais pas ça, confie-t-il. Je me suis mis à me chercher et j’ai eu une révélation. Je voulais être journaliste et faire de la télévision. »

Cette voie n’a toutefois pas été facile à emprunter, avoue-t-il. Personne dans sa famille ni dans ses contacts n’avait évolué dans ce milieu.

Du rêve à la réalité

Pourtant, à force de croire en son rêve, il est entré à la radio locale de Sorel pendant ses études à la fin des années 1980. Il a également été journaliste pendant quelques années au journal La Voix.

Ce passage dans les médias régionaux a été un élément déterminant dans sa carrière, souligne-t-il. Il croit même qu’il n’en serait pas où il est aujourd’hui sans cette chance.

« Avec les téléréalités d’aujourd’hui, on voit plusieurs gens sans grande expérience se transformer en vedette du jour au lendemain. Moi, je me suis impliqué et je m’intéressais à tout. À mes débuts, je faisais des fautes aux trois mots et j’étais vraiment mauvais, avoue-t-il. J’ai eu des gens assez gentils pour me faire confiance et me faire apprendre. Ils ont eu une importance capitale dans ma vie. »

Une expérience à partager

L’animateur est d’ailleurs très honoré d’avoir été approché dans le cadre de l’événement Ambassadeurs d’ici 2016, organisé par l’Orienthèque. Il cherche constamment à redonner à la région ce qu’il a reçu, mentionne-t-il.

« Je dis toujours oui lorsqu’on m’approche pour un événement ici. Je reviens plusieurs fois par année voir ma famille qui habite toujours ici. C’est ma façon de redonner au suivant. J’ai vécu plusieurs choses et j’ai un petit bagage d’expérience. Je vais tenter de dire aux gens dans la salle de se faire confiance et d’aller au bout de leur rêve », affirme-t-il.

Les projets sont nombreux pour M. Arpin dans les prochains mois. En plus de poursuivre pour une sixième année son travail dans l’émission VLOG à TVA, il participera encore à l’émission de radio ÉNERGIE le matin au 94,3 avec Anaïs Favron, Maxim Martin, Martin Lemay et François Pérusse.

« J’ai aussi quelques nouveaux projets. Je suis très sollicité et je dois apprendre à dire non, mais en même temps, je sais que j’ai travaillé toute ma vie pour ça. Je sens que je suis dans une bonne période de ma vie », conclut-il.

Pour des informations ou des billets, les gens peuvent appeler à l’Orienthèque au 450.730.0181.

image