6 juin 2016
Jacky St-Pierre fracasse encore deux records canadiens
Par: Jean-Philippe Morin

Le Sorelois Jacky St-Pierre, de retour à la compétition en haltérophilie pour une première fois en deux ans, a recommencé là où il l’avait laissé en fracassant deux records canadiens – il a soulevé 430 livres – lors des championnats canadiens de powerlifting à Saint-Jean-sur-Richelieu le 10 avril dernier.

En plus de récolter la première place dans sa catégorie d’âge (40-49 ans), il a été sacré champion dans la catégorie « Open », ouverte aux 36 leveurs présents lors de la compétition, tout poids et âge confondus.

Qui plus est, en plus des premières positions, l’homme fort de 48 ans a fracassé deux records canadiens avec une levée de 430 livres. Le record était de 375 livres dans la catégorie 40-49 ans et de 410 livres dans la catégorie « Open ».

Depuis qu’il est de retour à la compétition, Jacky St-Pierre a décidé de prendre un peu de poids pour battre d’autres records. « Tous mes records étaient chez les 199 à 220 livres. Maintenant que je pèse 227 livres, je peux battre d’autres records dans les catégories de poids plus élevées (221 à 242 livres). Je veux mettre mon nom un peu partout », souligne-t-il, humblement.

Pour briser ces records, Jacky St-Pierre a dû s’entraîner très fort environ trois fois par semaine depuis l’automne 2015. Au plus fort de son entraînement, son bon ami Francis Plamondon est venu l’épauler dans le processus.

« Je dois une fière chandelle à Francis qui est venu m’aider même si sa mère est décédée. Il m’a aidé pendant deux mois et il est venu à la compétition même s’il vivait un moment difficile », souligne M. St-Pierre.

Une quarantaine de records

Jacky St-Pierre a, en date d’aujourd’hui, 39 records à son actif, soit 4 mondiaux, 21 canadiens et 14 québécois. Et ce, en 31 championnats.

Il se souvient encore de ses débuts, il y a 20 ans, alors qu’il a soulevé 350 livres lors d’une compétition au Vermont en 1996. Mais son meilleur souvenir demeure en 2003, à Gatineau, lorsqu’il a battu le record mondial avec une levée de 510 livres.

« Je souhaite continuer encore pendant plusieurs années. Tant que la passion et la santé y seront, je serai là. Si je m’amuse quand je m’entraîne, les résultats vont suivre », conclut-il.

image