8 juin 2017
Innovation et tradition au cœur de la programmation du Festival de la gibelotte
Par: Sarah-Eve Charland
Le président Benoit Lefebvre a dévoilé les derniers détails de la programmation du Festival de la gibelotte. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le président Benoit Lefebvre a dévoilé les derniers détails de la programmation du Festival de la gibelotte. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Un lounge en plein air, des journées thématiques et une série de spectacles gratuits; l’organisation du Festival de la gibelotte, qui se déroulera du 7 au 15 juillet, a voulu innover en dévoilant le reste de sa programmation.

« On espère que les gens embarqueront dans les thématiques. Il y a une panoplie d’artistes pour rejoindre le plus de personnes possible », affirme le président du Festival de la gibelotte, Benoit Lefebvre.

En tout, près de 70 artistes se produiront sur l’une des différentes scènes au cours de l’événement.

La scène principale, nommée Desjardins, se situera à l’arrière du bâtiment de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ). Les commerçants installeront à nouveau des scènes dans les rues du centre-ville qui seront bloquées à la circulation.

Parmi les thématiques, un Brunch électrique sera organisé le 9 juillet. De 10h à 17h, un DJ animera le carré Royal qui sera décoré tel un lounge en plein air. Des professionnels de la série Nascar pourront défier la population.

Le 10 juillet, les visiteurs pourront assister à un défilé de mode au carré Royal. Le 12 juillet, les festivaliers vivront les années 50 avec l’exposition de voitures anciennes et le spectacle de Smokin’ DeVille en soirée. Le 13 juillet, ce sera le Jeudi Nashville durant lequel les visiteurs pourront essayer le taureau mécanique.

En plus des spectacles, les jeux gonflables, les prestations de SoDanse, Cinéma en plein air et les Food truck seront disponibles tous les jours au centre-ville.

Attirer une foule

Tous les spectacles et activités sont gratuits, sauf ceux de Jean-Marc Parent (8 juillet) et de Grégory Charles (15 juillet). À ce jour, l’organisation a vendu près de 1500 billets. La capacité d’accueil par soir se situe à près de 3700 places.

« On veut le plus de personnes possible. On a confiance. Le beau temps arrive. On doit mettre encore beaucoup d’efforts, mais on ne voit pas d’ombre pour le moment », croit M. Lefebvre.

Il espère attirer non seulement la population de Sorel-Tracy, mais celle de l’extérieur. « On ne peut pas le dévoiler aujourd’hui, mais on va faire quelque chose de gros d’ici quelques semaines pour attirer les gens de l’extérieur », conclut-il.

Les scènes

Scène Desjardins : Place Charles de Montmagny

Scène au O’gusta, cactus, Fougasse : sur le terrain du O’Gusta

Scène 375e / Lussier Dale Parizeau : au coin des rues George et du Roi

Scène du Pub O’Callaghan : au coin des rues Prince et Augusta

Scène coin de Prince et George

Scène au Marine Cabaret

Scène à l’intérieur du Pub O’Callaghan

Artistes en prestation

Antoine Lachance

on a créé UN MONSTRE

Jaztonic

Stormy Skies

Patricia Larcher

Jump Band

Les 4B

Steamy Nights

Bulldozer

Marie-Pier Gamache

André Champagne

2e rue du centre

Shinning Jacks

Stéphane Tellier

Annie Corbeil

Pierre Harvey

Michel Stax

Jean Nichol

Claude Valade

Retour aux sources

Mathier Nardi

Eddy Mourra

Dan et Lou

Maxim Farago

Bruce Huard

image