21 juin 2020
Incendie majeur en temps de canicule à Saint-Joseph-de-Sorel
Par: Jean-Philippe Morin

La maison est une perte totale. Photo Pascal Cournoyer \ Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû combattre l'incendie dans une chaleur extrême. Photo Pascal Cournoyer \ Les 2 Rives ©

La maison est une perte totale. Photo Pascal Cournoyer \ Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû combattre l'incendie dans une chaleur extrême. Photo Pascal Cournoyer \ Les 2 Rives ©

La maison est une perte totale. Photo Pascal Cournoyer \ Les 2 Rives ©

La maison est une perte totale. Photo Pascal Cournoyer \ Les 2 Rives ©

Les pompiers ont dû combattre l'incendie dans une chaleur extrême. Photo Pascal Cournoyer \ Les 2 Rives ©

Les pompiers de Sorel-Tracy ne l’ont pas eue facile, le dimanche 21 juin. Leur journée a débuté avec un important incendie à Saint-Joseph-de-Sorel avant de se poursuivre avec différents appels tout au long de la journée, sous un soleil plombant.

Publicité
Activer le son

Vers 8 h 20, le Service de protection et d’intervention d’urgence de Sorel-Tracy a été appelé pour un incendie de résidence sur la rue Bouvier, à Saint-Joseph-de-Sorel. Dès l’arrivée des premiers sapeurs sur place, de la fumée émanait du bâtiment.

L’incendie a été maîtrisé vers 11 h 15. Une alerte générale a dû être déclenchée et tous les effectifs disponibles ont été déployés. Des pompiers en congé se sont aussi rendus à la caserne pour une couverture du territoire au cas où un autre incendie éclatait au même moment. Une cinquantaine de pompiers ont donc participé à l’opération.

« L’alerte générale n’a pas été déclenchée en raison de la grosseur du bâtiment, mais bien en raison de la chaleur accablante. On a fait de la rotation de personnel pour s’assurer que tout le monde se porte bien », explique le chef aux opérations du Service, Joël Lapointe.

Personne n’a été blessé durant l’opération. Aucun pompier n’a subi de coup de chaleur non plus.

Pour ce qui est de la cause, il est encore trop tôt pour la déterminer. L’enquête n’a pas été transférée à la Sûreté du Québec, mais il est difficile de dire pour le moment s’il s’agit d’un accident ou même d’un incendie suspect.

La maison a subi beaucoup de dommages, mais il ne s’agirait pas d’une perte totale, selon M. Lapointe. « La structure est encore bonne à environ 80 % », précise-t-il.

Un flot d’appels

Les pompiers n’étaient pas au bout de leur peine, alors que plusieurs incendies, de moindre ampleur toutefois, ont éclaté tour à tour au cours de la même journée.

« C’était une bonne journée. C’est assez rare qu’on reçoive autant d’appels le même jour », reconnaît Joël Lapointe.

Les pompiers ont été appelés pour une alarme incendie à la résidence Marquis de Tracy II. L’intervention a toutefois été de courte durée.

Ils se sont rendus à l’intersection du rang Sainte-Thérèse et du chemin Champagne, à Sorel-Tracy, pour l’incendie d’une remorque. Le feu a été déclaré maîtrisé environ 30 minutes plus tard.

Le feu a ensuite repris dans les décombres de l’incendie de la rue Bouvier, à Saint-Joseph-de-Sorel. Les pompiers ont dû y retourner, mais les dommages se sont avérés minimes.

Un feu d’herbes a par la suite démarré sur le quai Catherine-Legardeur, près du bâtiment situé au 127, rue du Traversier.

En fin d’après-midi, un incendie a débuté dans un pot de terre cuite à l’extérieur d’un logement de la rue Charlotte. Il a rapidement été éteint sur place.

Finalement, quelques minutes plus tard, une alarme incendie a été entendue sur la rue de la Reine, à Sorel-Tracy.

image