15 août 2019
En présence du ministre des Transports du Québec
Inauguration de la gare fluviale de Sorel-Tracy
Par: Raphaëlle Ritchot

Le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, ainsi que le président-directeur général de la STQ, Stéphane Lafaut ont coupé le ruban rouge officiel. Photo Raphaëlle Ritchot | Les 2 Rives ©

Le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, les maires de Sorel-Tracy et de Saint-Ignace-de-Loyola, Serge Péloquin et Jean-Luc Barthe, ainsi que le président-directeur général de la Société des traversiers du Québec (STQ), Stéphane Lafaut, ont procédé le 15 août à l’inauguration officielle de la gare fluviale de Sorel-Tracy et à la présentation des maquettes de la future gare de Saint-Ignace-de-Loyola.

La phase deux du projet, soit les travaux pour la gare de Saint-Ignace-de-Loyola, est déjà entamée. C’est 11 M$ qui seront investis pour cette phase, alors que les travaux du côté de Sorel-Tracy représentent un investissement de 14 M$.

La nouvelle gare de Sorel-Tracy compte 32 places assises et peut accommoder jusqu’à 75 personnes. À l’intérieur, on peut admirer une œuvre de l’artiste locale Yechel Gagnon qui a utilisé, entre autres, le bois pour cette sculpture.

« En plus des gains importants en matière de fluidité et de capacité, ces nouvelles infrastructures permettront à la STQ de bonifier considérablement le confort de ses clients, une orientation que nous avons prise et que nous entendons mettre de l’avant partout sur le réseau », a indiqué le président-directeur général de la STQ Stéphane Lafaut.

Le ministre des Transports a également souligné l’importance de la traverse pour les automobilistes à l’est de la grande région métropolitaine.

« L’impact des améliorations apportées à la traverse Sorel-Tracy-Saint-Ignace-de-Loyola dépasse les régions immédiates de la Montérégie et de Lanaudière. Elle est le seul lien entre les deux rives entre l’est de Montréal et le pont Laviolette à Trois-Rivières et son rôle sera appelé à prendre de l’importance au cours des prochaines années, notamment dans le contexte des travaux au pont-tunnel Louis-Hyppolyte-La Fontaine en 2020. Elle représentera plus que jamais une alternative intéressante pour des milliers de citoyens de la grande région métropolitaine », a-t-il ajouté.

Rappelons que, le 22 juillet dernier, le NM Lucien-L. a été officiellement remplacé par le NM Armand-Imbeau, 30 % plus capacitaire que son prédécesseur. Le NM Jos-Deschênes viendra quant à lui remplacer le NM Catherine-Legardeur à l’automne.

D’ailleurs, M. Lafaut a ajouté que lorsque les deux nouveaux navires seront en marche, un concours pour les renommer aux couleurs de la région aura lieu.

La plus grande capacité des navires, combinée à la rapidité du chargement, permettra à une centaine de voitures supplémentaires de traverser chaque heure.

 

image