10 février 2017
Ils sont satisfaits de leurs résultats, mais pas de la conjoncture
Par: Louise Grégoire-Racicot
Trente-et-un pour cent des répondants  qualifient les opportunités d'affaires comme défavorables, dans la région.

Trente-et-un pour cent des répondants qualifient les opportunités d'affaires comme défavorables, dans la région.

Le tiers des répondants qualifient la sitation économique régionale de stable.

Le tiers des répondants qualifient la sitation économique régionale de stable.

DR-10022017-CHAMBRESONDAGE.JPG

DR-10022017-CHAMBRESONDAGE.JPG

Quarante-deux pour cent (42%) des répondants à un sondage de la Chambre de commerce et d’industrie de Sorel-Tracy (CCIST) considèrent que l’économie régionale est en décroissance; 31% affirment que les opportunités d’affaires dans la région le sont aussi. Mais 93% évaluent que leur entreprise est stable ou en croissance.

Publicité
Activer le son

C’est ce que révèlent les données de ce sondage auquel ont répondu une centaine de ses 450 membres, au cours des dernières semaines.

Pour le président Laurent Cournoyer, ce sondage est révélateur. La Chambre se dit alarmée par les données qui ressortaient d’un palmarès sur les collectivités entrepreneuriales plaçant Sorel-Tracy 108e des 121 villes canadiennes les plus attractives.

« La Chambre a voulu prendre le pouls immédiat de ses membres sur cette dégringolade de la Ville qui occupait la 68e place l’année précédente », précise M. Cournoyer, qui a lui-même ressenti un choc en l’apprenant.

Comment évaluez-vous globalement l’économie régionale présentement?

« Les résultats de notre sondage ne m’ont pas surpris », dit M. Cournoyer. « Les gens d’affaires sont des gens fiers. Ils affichent rarement que leur entreprise ne va pas bien. Ils expliquent plutôt une situation par le contexte dans lequel elle se situe. Ils s’attaquent à la conjoncture. »

Ce pourquoi la Chambre a cru bon ajouter ces questions à celles d’un sondage déjà pensé pour connaître les attentes des membres à son égard.

Ce sondage n’est point scientifique, rappelle-t-il. Les gens y répondaient de façon volontaire. « Je ne suis pas en mesure d’en interpréter toutes les explications. Mais ce sondage a convaincu la Chambre de se donner un plan stratégique de développement qui colle bien aux besoins de ses membres et de la région. »

Car, prend-il soin de rajouter, « La Chambre ne représente pas uniquement les intérêts économiques de Sorel-Tracy, aussi importants soient-ils, mais ceux de la région dans son ensemble. »

Comment évaluez-vous le rendement de votre entreprise?

image