26 octobre 2015
Ils attendent beaucoup du nouveau gouvernement Trudeau
Par: Louise Grégoire-Racicot

L’élection de Justin Trudeau comme premier ministre du Canada suscite de l’espoir chez plusieurs intervenants de la région. Tous souhaitent en effet que M. Trudeau mette rapidement en place les mesures qu’il préconisait notamment dans la plateforme électorale de son parti.

Publicité
Activer le son

Citations recueillies par Louise Grégoire-Racicot et Julie Lambert

Alexis Wawanoloath, membre du conseil de bande d’Odanak

« Rien ne peut être pire que ce qu’on a connu du gouvernement Harper. M. Trudeau s’est engagé à injecter près de 3 milliards dans l’éducation des autochtones, à respecter l’Accord de Kelowna en logement, infrastructure et santé. C’est bon pour Odanak qui considère notamment construire une école. Il s’intéresse aussi au dossier de la disparition des femmes autochtones. J’espère qu’il fera appel à Michèle Audette pour le conseiller, elle qui a été présidente l’Association des femmes autochtones du Canada avant de devenir candidate libérale dans Terrebonne. »

Alain Turgeon, du Regroupement des chômeurs et chômeuses de Sorel-Tracy

« Je compte bien que M. Trudeau tiendra ses promesses, sera plus progressiste que ne l’a été M. Harper. Qu’il abolira les réformes de 2013 qui obligent les sans-emploi à accepter de travailler plus loin à des salaires moindres. Cela ne tient pas du tout compte des réalités des milieux. J’espère aussi que la perte de salaire après une mise à pied soit réduite, comme promis, de deux à une semaine. Il y a lueur d’espoir, même si les libéraux ne veulent pas d’une caisse autonome, non gérée par le gouvernement comme c’est le cas depuis 12 ans. Nous avons aussi l’appui de M. Plamondon dans nos dossiers. »

Claude Pothier, préfet de la MRC Pierre-De Saurel

« C’est une bonne nouvelle pour les municipalités. On ne peut que se réjouir d’avoir un gouvernement libéral fédéral puisque le parti avait comme engagement de mettre plus d’argent dans ses programmes d’infrastructures. Il reste à savoir s’il tiendra ses promesses électorales. Les libéraux fédéraux partagent aussi la même philosophie que notre gouvernement provincial. Ça ne peut qu’être bon pour de futures ententes fédérale-provinciale. Le premier ministre Philippe Couillard a d’ailleurs dit que les portes seraient ouvertes. »

André Richer, président du Syndicat des travailleurs et des travailleuses des postes de Sorel-Tracy

« C’est un grand soulagement pour nous de voir partir le gouvernement conservateur. Il avait voté la loi spéciale lors de notre grève et approuvé le projet de restructuration de Postes Canada. Le gouvernement libéral est une bonne chose pour nous. Il s’est engagé à maintenir les services. On s’interroge toutefois comment puisqu’il ne s’était pas autant prononcé que le nouveau parti démocratique (NPD). On espère que nos syndicats feront des représentations auprès d’eux pour s’assurer de garder les services actuels qui sont essentiels et pour travailler à trouver d’autres moyens de se rentabiliser. »

image