13 avril 2018
Il purgera deux ans de prison pour de la pornographie juvénile
Par: Sarah-Eve Charland

Un homme de 38 ans, Stéphane Descoteaux, a reçu une peine de deux ans de prison pour avoir eu en sa possession des documents de pornographie juvénile à Sorel-Tracy et Trois-Rivières.

L’accusé, qui provient de Trois-Rivières, a plaidé coupable à un chef d’accusation où il admet avoir possédé de la pornographie juvénile entre le 10 février 2017 et le 26 juillet 2017 à Sorel-Tracy et à Trois-Rivières.

Il a purgé 12 mois en détention préventive. Il lui reste donc 12 mois de prison à purger. Il sera enregistré comme délinquant sexuel à perpétuité. Il lui sera aussi interdit de se retrouver dans des lieux publics où il est susceptible de retrouver des enfants de moins de 14 ans.

L’accusé avait été arrêté en juillet 2017 par le Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec. Selon les informations du corps policier, il aurait téléversé des fichiers de photographies contenant de la pornographie juvénile, via des sites web.

C’est à la suite d’une dénonciation, venant d’une multinationale spécialisée en informatique au National Center for Missing and Exploited Children (NCMEC), que l’enquête a débuté.

Les policiers avaient réalisé une perquisition au domicile du suspect et avaient saisi du matériel informatique.

image