2 juin 2016
Hockey élite : le Bleu-Blanc-Rouge du Richelieu voit le jour
Par: Jean-Philippe Morin
L’entente entre Sorel-Tracy et Varennes est maintenue, mais une nouvelle organisation voit le jour. | Photo: TC Média – archives

L’entente entre Sorel-Tracy et Varennes est maintenue, mais une nouvelle organisation voit le jour. | Photo: TC Média – archives

La fusion entre Sorel-Tracy et Varennes pour le hockey élite sera maintenue pour les catégories atome, pee-wee et bantam, ont tranché les deux associations sportives à la vue d’un sondage répondu par quelque 600 membres. Fini le Blitz ou les Mariniers dans ces catégories élites : le Bleu-Blanc-Rouge du Richelieu voit le jour.

À lire aussi sur le sujet: L’entente entre Sorel-Tracy et Varennes est compromise

« Pour l’instant, on est à la recherche de commanditaires majeurs pour créer de nouveaux chandails. On voulait une fusion des couleurs du Blitz de Varennes et des Mariniers de Sorel-Tracy, ce pourquoi nous avons opté pour le Bleu-Blanc-Rouge de Richelieu, région que nous représentons », explique le directeur compétitif de l’Association du hockey mineur du Bas-Richelieu (AHMBR), Hugo Deschênes.

Les chandails seront stylisés « un peu comme les Russes », image M. Deschênes, avec des « bandes plus larges ». Le logo « BBR », pour Bleu-Blanc-Rouge, devrait primer sur le chandail. « Mais tout dépend de la contribution des commanditaires et d’un partenaire majeur, c’est passible de changement », spécifie le directeur compétitif de l’AHMBR.

Ainsi, les six équipes, trois dans le AA et trois dans le BB, des catégories atome (9-10 ans), pee-wee (11-12 ans) et bantam (13-14 ans) se nommeront le Bleu-Blanc-Rouge du Richelieu. L’an dernier, les équipes BB se nommaient les Mariniers alors que les équipes CC s’appelaient le Blitz. Cette année, il n’y aura plus de niveau CC.

« Le système de sélection sera semblable à celui d’avant. On est à regarder comment ouvrir une fenêtre pour que plus de joueurs aient accès à l’élite », poursuit M. Deschênes.

Pour les autres catégories, soit les novices (7-8 ans), les midget (15 à 17 ans) ainsi que les juniors (18 à 21 ans), les niveaux sont maintenus tels qu’ils sont, dans chacune des villes. Ainsi, l’équipe midget BB à Sorel-Tracy sera à nouveau nommée les Mariniers et sera composée à 100% de joueurs de la région.

Rappelons que les longues distances parcourues par les parents en semaine pour se rendre aux pratiques étaient l’un des arguments qui ont poussé les deux associations à lancer un sondage en ligne. La construction d’un nouveau centre sportif à Varennes faisait en sorte que Varennes ne voulait plus acheter de glace à Contrecœur pour les entraînements. Les Sorelois devaient donc se rendre soit à Contrecœur ou à Varennes pour les pratiques pendant la semaine, et non à Sorel-Tracy. Or, une entente est survenue pour que les pratiques soient réparties également entre Sorel-Tracy et Varennes.

« Des heures de glace ont été libérées au Colisée Cardin de Sorel, à l’aréna Aussant de Saint-Joseph et à Contrecœur. Donc, pour nos six équipes élites (3 AA et 3 BB), quand l’atome, le pee-wee et le bantam AA pratiqueront à Varennes pendant une semaine, les trois équipes du BB pratiqueront à Contrecœur, Saint-Joseph ou Sorel-Tracy. Et ce sera l’inverse la semaine suivante. Par les années passées, nos seules disponibilités étaient à Contrecœur, ce qui n’était pas pratique pour les parents qui habitent à Saint-Ours ou Saint-Robert, par exemple, de toujours pratiquer à Contrecœur ou Varennes. Maintenant, en séparant les heures de glace, ça va faire en sorte que les gens de Varennes vont aussi se déplacer », explique M. Deschênes.

Le président de l’Association de hockey mineur de Varennes, Frédéric Boucher, n’a pas retourné nos appels avant d’aller sous presse.

Des joueurs de la région aux camps AAA

Chaque année, plusieurs joueurs de la région de Sorel-Tracy se taillent une place avec le Noir et Or de Boucherville dans le pee-wee et le bantam AAA. Cette année, une dizaine de joueurs participeront, début août, au camp pee-wee AAA. Chez les bantam, ils ont une douzaine à tenter leur chance avec le « grand club ».

Quant au midget espoir, une demi-douzaine de joueurs participeront au camp d’entraînement.

Un camp de mise en forme

Le camp de mise en forme, chapeauté par le préparateur physique Joey Letendre, aura lieu vers mi-août. Il est ouvert à tous les joueurs, autant ceux évoluant dans l’élite (double lettre) que dans la catégorie participation (simple lettre).

« C’est un camp intensif, une bonne préparation pour la saison qui s’en vient », décrit Hugo Deschênes.

Les dates seront connues sous peu sur le www.ahmbr.ca.

image