1 décembre 2017
Prolongement de la piste cyclable La Sauvagine
Hélène Paris dénonce les fonds inexistants
Par: Julie Lambert

La présidente du réseau cyclable La Sauvagine, Hélène Paris, était déçue que le prolongement de la piste cyclable ne soit pas à l’ordre du jour de la MRC de Pierre-De Saurel. (Photo: Archives)

La présidente du Réseau cyclable de la Sauvagine, Hélène Paris, a interpellé les maires de la MRC de Pierre-De Saurel, le 22 novembre, sur l’absence de sommes dans son budget 2018 pour le prolongement de la piste cyclable jusqu’à Saint-François-du-Lac.

Publicité
Activer le son

À quelques semaines de la fin de sa présidence du Réseau cyclable de la Sauvagine, c’est à titre personnel qu’Hélène Paris a fait une intervention à l’assemblée publique.

Elle a questionné la table des maires concernant la place de la piste cyclable dans son nouveau budget. Le préfet de la MRC de Pierre-De Saurel, Gilles Salvas, a répondu que les seules sommes disponibles pour ce type de projet seraient celles du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR) dont l’enveloppe est divisée avec les autres MRC.

« Au moment où l’on se parle, pour le budget, on parle d’entretien et de réparation. Est-ce que les montants du FARR seront suffisants? On ne le sait pas. Denis Boisvert va rencontrer les autres MRC avoisinantes pour savoir si elles ont un intérêt à faire les pistes cyclables pour nous rejoindre », a-t-il expliqué.

Un retard

La réponse n’a pas satisfait Mme Paris qui trouve que le dossier traîne en longueur depuis trop longtemps.

« Vous savez que le projet de la piste cyclable, c’est un projet régional. Il est aussi important que bien d’autres projets. C’est depuis 2001 qu’on est là-dedans. J’en suis venue à la conclusion qu’il y avait eu beaucoup d’immobilisme. Je ne sais pas c’est causé par quoi, mais il y en a eu », pense-t-elle.

Salvas a souligné que la MRC avait déposé une demande l’an dernier afin de demander le prolongement de la route verte vers est, mais le gouvernement n’avait plus de fonds.

« Vous avez vu le budget 2018, c’est sûr que l’on ne pense pas aller mettre trois ou quatre millions demain matin pour allonger la piste cyclable. Si le gouvernement, dans six mois ou un an, sort un budget, je pense que le conseil va faire une demande. On est tous favorables, on sait ce que cela apporte surtout au niveau touristique. On ne peut pas dire que le projet est sur la tablette, mais il faut que des fonds se développent », a-t-il assuré.

Malgré les paroles du conseil, Mme Paris se dit déçue.

« J’espère que la nouvelle équipe réussira à faire comprendre aux maires que c’est un projet régional et que c’est un chantier qui va amener de l’eau au moulin. J’ai de l’espoir encore », conclut-elle.

Le nouveau conseil d’administration du Réseau cyclable La Sauvagine a été élu le 11 décembre. On compte parmi ses membres Alain Ferland (président), Gaétan Fiset (vice-président), Line Forest (trésorière) et Claire Mandeville (secrétaire).

image