17 décembre 2019
Budget 2020
Hausse du budget pour plus de services à Contrecœur
Par: Katy Desrosiers

Le budget 2020 a été adopté à l’unanimité par le conseil de ville de Contrecœur, le 9 décembre. Photo gracieuseté

La place François-De Sales-Gervais, située derrière la mairie, sera réaménagée. Photo gracieuseté

Le budget 2020 de la Ville de Contrecœur se chiffre à 15 345 130 M$, soit une augmentation de 7,14 % par rapport à 2019. La mairesse Maud Allaire explique qu’il est nécessaire d’augmenter les services afin de répondre aux besoins de la population grandissante.

Publicité
Activer le son

« On a une croissance de population soutenue et il faut offrir les services à ces gens-là qui ont choisi de vivre à Contrecœur. […] Il y a une augmentation du réseau routier municipal et ça demande plus d’entretien. On doit penser à avoir plus de ressources humaines aussi. […] Quand tu es une ville en plein essor, tu dois gérer la croissance et apporter les services nécessaires à la population comme les égouts, l’eau, l’entretien, l’aménagement d’endroits publics et des services communautaires et de loisir », souligne Maud Allaire.

Le taux de taxes foncières résidentiel passe de 0,6100 $ par 100 $ d’évaluation en 2019 à 0,6153 $ par 100 $ d’évaluation. Il y a également pour 2020 une hausse de 6 $ par logement du tarif des matières résiduelles et de 40 $ par logement du tarif d’égout.

Le propriétaire d’une maison moyenne, évaluée à 251 766 $, verra donc son compte de taxes en hausse de 59,35 $, pour le porter à 2217,12 $.

L’augmentation du tarif pour les égouts s’explique entre autres par une augmentation des dépenses liées aux travaux d’agrandissement des installations d’assainissement des eaux usées.

« Il faut faire un budget réaliste à notre croissance continue tout en respectant la capacité de payer des contribuables », précise-t-elle.

Projets majeurs et Cité 3000

Avant que le projet commercial de la Cité 3000 puisse voir le jour, la Ville doit obtenir le permis de voirie auprès du ministère des Transports du Québec (MTQ) et des autorisations environnementales du ministère de l’Environnement. Ensuite, la Ville procédera à la construction du carrefour giratoire qui permettra de se rendre à l’emplacement du projet.

« Les sommes sont allouées dans le plan triennal d’immobilisations. […] On est confiants de commencer les infrastructures durant les deux premiers trimestres de 2020, mais on est dépendants des deux ministères », explique la mairesse.

Elle ajoute que ces travaux sont financés par des taxes de secteur et que les gens reliés au projet vont débourser l’emprunt réglementaire.

Aussi, elle précise que les travaux dans le secteur des rues Industrielle et Dansereau sont commencés. Le Technopole prévu par Contrecœur devrait se situer à cet endroit.

« On travaille vraiment à accueillir ce développement économique qui s’en vient chez nous à très grands pas. […] Il y a des investissements importants à faire pour accueillir ce développement commercial et industriel, mais on sait que dans les prochaines années, il va y avoir beaucoup de commerces qui vont venir s’implanter et il va y avoir un retour de taxes », ajoute-t-elle.

Parmi les autres projets qui seront réalisés en 2020, il y a le réaménagement de la place François-De Sales-Gervais, la mise à niveau des bâtiments municipaux dans une optique de développement durable et la continuité des travaux à la station d’épuration des eaux usées.

image