16 février 2021
GODETT, le nouveau projet éclaté de Charles Robert-Gaudette
Par: Jean-Philippe Morin

Charles Robert-Gaudette se réjouit de sa première chanson électro lancée sous le nom GODETT avec l’auteur-compositrice-interprète Sarah Bourdon. Photo Annie Diotte

Les Sorelois le connaissent comme auteur-compositeur-interprète, mais Charles Robert-Gaudette a plus d’une corde à son arc. Le multi-instrumentiste a dévoilé son nouveau projet GODETT en lançant une première chanson, Right Places, le 5 février.

Publicité
Activer le son

L’artiste sorelois, qui a réalisé la composition, la production et le mixage de la chanson de type électro, a collaboré avec Sarah Bourdon (voix, paroles et mélodie), Jean-Sébastien Fournier (finition pour le mixage) et Pierre Duchesne (mastering) pour ce ver d’oreille qui remporte un succès depuis son lancement. Une chroniqueuse artistique de l’émission Salut Bonjour! à TVA a même mentionné la chanson comme un coup de cœur, le 9 février.

« Ça fait un an que je pense à être producer, c’est-à-dire créer mes propres chansons électro. Avec GODETT, je me permets de faire des collaborations avec d’autres artistes. J’avais envie de partir de zéro, puis de mixer au clavier, à l’ordinateur. Tu ne veux pas savoir combien d’heures j’ai mis sur cette toune! », lance Charles Robert-Gaudette en riant.

C’est avec sa bonne amie Sarah Bourdon que sa première chanson avec GODETT a été créée. « Elle est arrivée avec un texte et un cahier de notes, puis je suis arrivé avec un mix. On s’est relancé la balle pour bâtir un squelette, puis on a peaufiné les arrangements ensemble. D’habitude, avec mes chansons, je fais tout seul chez moi. Là, c’était le fun d’avoir une nouvelle dynamique d’équipe », décrit-il.

Avec cette chanson en anglais, il espère aussi percer un marché anglophone, notamment aux États-Unis, mais aussi en Europe et en Asie, où la musique électro est très populaire. « Le but n’est pas nécessairement d’entrer dans les radios commerciales puisque c’est plus compliqué avec du contenu anglais. J’aimerais la faire voyager partout et que les gens l’ajoutent sur leur playlist. Avec GODETT, on va aussi faire du contenu en français prochainement », indique-t-il.

Du nouveau matériel à venir

Quatre autres chansons devraient être diffusées d’ici les trois prochains mois, soit trois avec Y Pop Coït et une avec Julien Charbonneau. Les cinq chansons de GODETT se retrouveront sur un premier mini-album (EP) qui sera disponible en 2021.

Un autre EP, cette fois composé de musique électro instrumentale, sera lancé cette année.

Même si on n’entend pas la voix dans les chansons de GODETT, l’artiste espère se faire connaître par ses talents de composition, de production et de mixage. « J’adore faire des collaborations et en même temps, me mettre de l’avant comme producer. Ce n’est pas parce que ma voix n’y est pas que je ne me ferai pas connaître. Par exemple, Avicii et David Guetta n’ont jamais chanté, mais on connaît plusieurs de leurs tounes », explique-t-il.

Le projet solo continue

Malgré tous ces nouveaux projets avec GODETT, Charles Robert-Gaudette continue sa carrière solo d’auteur-compositeur-interprète. Il compte d’ailleurs lancer son deuxième album cet automne, après son premier disque Les corps invincibles qui a connu du succès après son lancement en juin 2019.

« Mon album est fini à 90 %, je suis en voie de le terminer. Il reste encore des détails à peaufiner. Les deux projets sont en parallèle. Je veux continuer de travailler sur ma carrière solo et sur GODETT en même temps », soutient-il.

D’ailleurs, la pandémie lui a été salutaire sur ce point. « Ça m’aura au moins fait ce cadeau malgré toutes les choses qui m’ont été enlevées, dont les spectacles. Je me suis concentré à 100 % sur la création. Je rêvais depuis longtemps de faire GODETT, mais avec mon horaire de fou, je n’avais jamais le temps. Je suis aussi chanceux d’avoir investi dans mon studio à la maison dans les dernières années, ça m’a permis de tout enregistrer de chez moi. C’est un grand atout, surtout en pandémie! », conclut-il.

image