28 novembre 2019
Gilles Salvas réélu comme préfet
Par: Sébastien Lacroix
Le préfet de la MRC de Pierre-De Saurel, Gilles Slavas.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Le préfet de la MRC de Pierre-De Saurel, Gilles Slavas. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les maires de la MRC de Pierre-De Saurel ont renouvelé leur confiance envers le préfet Gilles Salvas qui a remporté l’élection devant le maire de Saint-Ours, Sylvain Dupuis qui était également intéressé par le poste.

Gilles Salvas a été réélu à l’issue d’un vote secret où le maire de la Ville de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, possédait quatre voies contre une seule pour l’ensemble des autres conseillers régionaux. Les résultats n’ont toutefois pas été dévoilés.

Celui qui entamera un cinquième mandat comme préfet a souligné qu’il devrait s’agir de son dernier, lui qui a l’intention de se retirer dans deux ans alors qu’il aura atteint l’âge de 70 ans. On se souviendra que Gilles Salvas avait pris la relève de Raymond Arel, en 2010, avant d’être défait par Claude Pothier, en 2013. Le maire de Saint-Robert a repris le poste de préfet qu’il occupe depuis 2015.

Après la séance, il a déclaré qu’il y aura beaucoup de travail à faire au cours de deux prochaines années pour se faire rassembleur, alors que les derniers mois ont donné lieu à de nombreux litiges. « Sur plusieurs dossiers, on travaille en équipe, a-t-il insisté. Je veux donner un maximum de services et continuer à travailler régionalement. C’est l’orientation que nous donne le gouvernement. »

Serge Péloquin cède son poste

Par ailleurs, un autre poste est allé en élection, soit celui de préfet suppléant qui était jusque-là occupé par le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin. Le maire de Saint-David, Michel Blanchard, a proposé la candidature de Vincent Deguise, le maire de Saint-Joseph-de-Sorel. À la suite d’un vote secret, c’est ce dernier qui a remporté la confiance des autres conseillers régionaux.

Le comité administratif est demeuré le même. Il sera composé du préfet Gilles Salvas, du préfet suppléant Vincent Deguise, du maire de la ville-centre, Serge Péloquin, qui y a un siège d’office, ainsi que de Michel Blanchard et Denis Marion, qui y siégeaient déjà.

image