23 novembre 2017
Gilles Salvas conserve son poste de préfet
Par: Julie Lambert
Gilles Salvas a obtenu le poste de préfet de la MRC de Pierre-De Saurel pour un autre mandat de deux ans. |  © Pascal Cournoyer

Gilles Salvas a obtenu le poste de préfet de la MRC de Pierre-De Saurel pour un autre mandat de deux ans. | © Pascal Cournoyer

Les maires de la MRC de Pierre-De Saurel ont procédé à l’élection du préfet et de plusieurs représentants sur les comités régionaux lors de la dernière assemblée publique.

Le seul candidat à s’être présenté au poste de préfet a été le maire de Saint-Robert, Gilles Salvas. Il a été élu par acclamation. Il occupait ce poste depuis les deux dernières années. Le poste de préfet suppléant a aussi été élu par acclamation et c’est le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, qui était le seul candidat. Les trois postes d’administrateurs au comité administratif, aussi élus par acclamation, seront désormais occupés par les maires de Saint-Joseph-de-Sorel Vincent Deguise, de Massueville Denis Marion et de Saint-David Michel Blanchard.

Le projet Foudl’Art revient pour une 5 e année

Le conseil des maires a autorisé la signature de l’entente de partenariat et les contrats de service dans la cadre du projet Foudl’Art. Ce projet consiste à jumeler des élèves de 3 e ou 4 e année d’une école primaire de la MRC de Pierre-De Saurel avec un artiste. L’artiste donne cinq ateliers et aide les élèves à créer une œuvre collective. L’organisme Les Ateliers je suis capable a été nommé coordonnateur de ce projet. Des contrats de service ont été signés avec les écoles de Saint-Ours, Sainte-Victoire-de-Sorel, de Sainte-Anne-de-Sorel et de Yamaska. Quatre écoles de Sorel-Tracy feront aussi partie du projet, mais ne font pas partie de cette entente puisqu’elles sont gérées par la Ville. Le budget est de 8 252$ pour l’organisme et de 2 250$ pour les artistes. Les quatre artistes qui font partie du projet cette année sont Geneviève Gamache, Marie-France Ouellet, Nicole Mongeon-Cardin et Valérie-Ann Lafontaine.

Invetissements à l’écocentre

Les maires ont autorisé l’affectation d’un montant de 459 687$ provenant du surplus des matières résiduelles pour des dépenses effectuées à l’écocentre régional. Ce montant comprend notamment l’achat du terrain et de l’enceinte d’accueil. Le conseil a aussi ratifié des dépenses pour le système de chauffage et la climatisation. S’il y a encore des coûts à venir pour cet investissement, ils s’élèvent à 130 000$. Des dépenses ont aussi été ratifiées concernant l’amélioration locative et l’aménagement des bureaux de l’écocentre. Cette dépense s’élève à 17 163$, dont le paiement a été pigé à même le budget de fonctionnement de 2017.

image