10 mai 2019
Du 5 au 13 juillet
Gib Fest : programmation, nouveautés et surprise
Par: Raphaëlle Ritchot

Le groupe La Chicane. Photo gracieuseté

L'auteur-compositeur-interprète Bernard Adamus. Crédit photo Flamme

Le chanteur Émile Bilodeau.

En plus de dévoiler la programmation, le comité organisateur du Gib Fest a également annoncé, le 9 mai, que grâce à la collaboration de Rio Tinto Fer et Titane, l’espace où était le Café St-Thomas sera aménagé juste à temps pour le festival. Le trou laissé par l’incendie sera donc rempli et deviendra un espace gazonné que les festivaliers pourront s’approprier.

En musique, c’est sur les scènes Desjardins et Nissan qu’auront lieu les plus gros spectacles. C’est le groupe La Chicane, qui brisera la glace le vendredi 5 juillet. Parmi les autres artistes qui fouleront ces scènes, on compte le Boogie Wonderband (6 juillet), Ludovick Bourgeois (7 juillet), Bernard Adamus (10 juillet), Random Recipe (5 juillet), Koriass (12 juillet), Émile Bilodeau (6 juillet), Fouki (7 juillet), Les Louanges (10 juillet), Caravane (13 juillet), Black Jack Billy (11 juillet), les Pornflakes (soirée ride de filles) (13 juillet), Larry Kidd (11 juillet) et Kamakazi (12 juillet).

À lire aussi : 

Si le festival reçoit de nombreux artistes d’un peu partout, il garde toujours une place pour les artistes de la région. Ces derniers se produiront sur les scènes gratuites qui seront installées à divers endroits dans le centre-ville. Antoine Lachance (5 juillet), Charles Robert (6 juillet), Normand Perron (8 juillet), Aude Ray (9 juillet), JiCi Lauzon (11 juillet), Mr. Goodfaith (11 juillet) et plusieurs autres seront de la partie.

Nouveautés

Toutefois, il n’y aura pas que des spectacles musicaux pour cette 42e édition. Plusieurs activités sont organisées dont de nombreuses nouveautés.

Les festivaliers auront la chance d’assister à un spectacle de motocross free-style en plein centre-ville (lundi 8 juillet). Une soirée sera aussi consacrée à la projection de 10 courts métrages dans le cadre du Festival de films de la Montérégie (mardi 9 juillet). Parmi les nouveautés, on compte aussi la tenue d’un critérium cycliste (dimanche 7 juillet). Il y aura des activités reliées aux arts du cirque, du yoga et l’allée des artisans sera de retour dans le parc du carré Royal.

D’ailleurs, l’équipe du Gib Fest a aussi rappelé tout au long de la soirée de dévoilement de la programmation l’importance de redonner à la population.

« Cette année, pour nous, c’est vraiment important de redonner à notre communauté. Nous allons donner une partie des revenus générés par le tirage moitié-moitié et la location des stationnements municipaux à des organismes et des organisations sportives de la région », a précisé le président du Gib Fest, Jean-Pierre Groulx.

Activités populaires

Plusieurs activités qui sont devenues des classiques du festival reviennent encore cette année. Les courses de 1 et 5 km seront de retour (mercredi 10 juillet). Le tirage moitié-moitié revient cette année encore ainsi que le défilé de mode des commerçants du centre-ville (lundi 8 juillet) et la traditionnelle vente-trottoir.

Les bracelets pour le festival seront vendus en ligne au www.gibfest.ca au prix de 30 $ du 9 au 31 mai et passeront à 35 $ du 1er au 30 juin. Pour l’instant, aucun point de vente physique n’a été annoncé.

« C’est important que les gens voient l’achat du bracelet comme une contribution à l’expansion du festival. Oui, il donne accès aux spectacles des zones Nissan et Desjardins, mais il contribue à nous aider à organiser plus d’activités gratuites », a souligné le vice-président du Gib Fest, Nicolas Philibert.

image