22 juin 2018
François Beauchemin effectuera du dépistage pour les Ducks
Par: Jean-Philippe Morin

François Beauchemin a été photographié avec plusieurs jeunes partisans lors de la Classique de golf Beauchemin-Fleury-Beauvillier. (Photo : Jean-Philippe Morin)

Le nouveau retraité François Beauchemin ne déconnectera pas du hockey à 100%. Les Ducks d’Anaheim l’ont recruté afin qu’il suive quelques espoirs de l’organisation dans des arénas du Québec.

Publicité
Activer le son

Le Sorelois en a fait l’annonce à l’occasion de la Classique Beauchemin-Fleury-Beauvillier, le 22 juin au club de golf Les Dunes de Sorel-Tracy.

« Je vais faire un peu de dépistage pour les Ducks. Je vais aller voir jouer des gars déjà repêchés qui évoluent dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, sans aller trop loin. Je veux passer plus de temps à la maison, alors j’ai demandé d’aller les voir jouer plus près de chez nous, à Drummondville, Victoriaville et d’autres endroits proches », souligne-t-il.

En plus de ce rôle qui l’occupera à temps partiel, l’ancien défenseur travaillera sur la ferme de son beau-père à Saint-David. « Je vais passer entre six à huit semaines sur la ferme à l’automne et au printemps. Le reste du temps, je vais le passer avec ma famille. »

François Beauchemin se fait présentement construire une maison à Saint-Robert. Ses trois enfants iront à l’école dans la région dès cet automne.

Une bonne dernière saison

L’homme de 38 ans était prêt à arrêter de jouer l’an dernier, à la même période. Son contrat venait d’être racheté par l’Avalanche du Colorado. Dans sa tête, il venait de disputer sa dernière saison, mais un appel des Ducks le 16 août l’a fait changer d’idée.

« Il a fallu que je prenne ma décision assez rapidement à ce moment avec mes trois enfants qui allaient à l’école au Colorado. J’ai finalement décidé de retourner jouer une dernière année. De la manière que ça s’est terminé au Colorado, c’était décevant. L’an passé, avec la saison qu’on a eue à Anaheim, malgré les blessures sérieuses à de bons joueurs, on s’est battus pour faire les séries. Malheureusement, on n’a pas été capables de franchir la première ronde », a-t-il déclaré, tout en fermant la porte à un retour au jeu l’an prochain si une équipe l’approchait encore vers la fin de l’été.

Même s’il a moins joué de façon régulière, l’arrière a obtenu de bonnes statistiques à sa dernière saison avec 3 buts et 17 points en 67 matchs. En carrière dans la Ligue nationale de hockey, le #23 a récolté 76 buts et 288 points en 903 matchs.

« Le temps passe vite! J’ai passé 14 ans dans la Ligue nationale et on dirait que ç’a duré cinq ans. Maintenant, c’est terminé et on passe à autre chose. Je suis chanceux, j’ai 38 ans, je suis en bonne forme physique et je vais pouvoir passer du bon temps en famille », a-t-il conclu.

À lire aussi, les commentaires récoltés pendant la Classique Beauchemin-Fleury-Beauvillier:
– « Quand tu es si près du but, c’est dur de passer à côté! » – Marc-André Fleury

– Anthony Beauvillier voit l’arrivée de Lamoriello et Trotz d’un bon œil

image