11 novembre 2019
Football cadet : les Polypus champions régionaux!
Par: Jean-Philippe Morin

Les Polypus de l'École secondaire Fernand-Lefebvre sont champions régionaux en football cadet. Photo gracieuseté

Les Polypus de l’École secondaire Fernand-Lefebvre sont champions en football cadet division 3. Ils ont vaincu, en finale régionale, les coriaces Sphinx de l’école Jacques-Rousseau par la marque de 35-26, le 10 novembre.

Publicité
Activer le son

L’équipe longueuilloise était pourtant invaincue cette saison non seulement dans la catégorie cadet (deuxième et troisième secondaire), mais dans toutes les catégories du programme. Les Polypus, quant à eux, avaient une fiche de sept victoires et une seule défaite en saison régulière… aux mains de Jacques-Rousseau en septembre (32-28).

« C’était un match serré jusqu’à la toute fin. On a échappé le ballon au début et ils ont marqué en partant. À un moment, c’était 14-7 pour eux. Puis à la demie, on menait par huit points. La différence, c’est un ballon échappé par leur quart-arrière quand on leur a mis de la pression. On a recouvré, puis on n’a jamais regardé en arrière », explique l’entraîneur-chef Harold Turbide, visiblement fier de ses joueurs.

« Ce programme n’avait aucune défaite. De les battre en finale là-bas, sur leur terrain, ça ne peut pas être plus satisfaisant! », ajoute-t-il.

Défaites des juvéniles et des benjamins

La fin de semaine a été plus difficile pour les Polypus juvéniles division 3 (quatrième et cinquième secondaire) et benjamins (sixième année du primaire et première année du secondaire). Les deux équipes se sont inclinées en séries.

D’abord, les juvéniles ont plié l’échine 24-7 en demi-finale régionale contre la polyvalente Louis-Philippe Paré. Les deux équipes avaient terminé l’année avec une fiche de six victoires et deux défaites, et s’affrontaient sur le terrain de l’École secondaire Fernand-Lefebvre, le 8 novembre. Dans le seul duel entre les deux formations en saison, les Polypus avaient gagné 37-28 sur le terrain de l’école Louis-Philippe Paré.

Le pointage était pourtant serré à la demie, soit 7-0 en faveur des visiteurs. Mais le match a rapidement glissé entre les mains des Sorelois à la reprise du jeu.

« C’est simple, les blessures nous ont rattrapés. On avait seulement 22 joueurs en uniforme et huit partants n’étaient même pas habillés. Dans les circonstances, on ne peut être mécontents d’une fiche de 6-2, mais c’est décevant de terminer en demi-finale », souligne l’entraîneur Harold Turbide.

Quant aux Polypus benjamins, ils ont perdu 36-30 contre le Collège Charles-Lemoyne, le 10 novembre. Les deux équipes avaient une fiche de trois victoires et quatre défaites en saison régulière. Lors du dernier match de la saison, Charles-Lemoyne avait aussi gagné un match serré, cette fois 18-16.

image