13 février 2018
Fluidité du territoire: Rochon sollicite une rencontre avec les maires
Par: Jean-Philippe Morin

Le député Sylvain Rochon a sollicité une rencontre avec les maires de la MRC de Pierre-De Saurel afin de discuter de la fluidité du territoire. (Photo: archives)

Le député de Richelieu, Sylvain Rochon, salue l’initiative de la Ville de Sorel-Tracy d’avoir demandé une étude sur la fluidité du territoire. Il demandait au préfet de la MRC de Pierre-De Saurel, dans une lettre envoyée le 4 décembre dernier, de rencontrer tous les maires afin de discuter d’une approche commune avec le ministère des Transports du Québec (MTQ).

« La ville de Sorel-Tracy est plus particulièrement touchée par certains de ces enjeux de transport routier et elle doit veiller aux intérêts de ses citoyennes et de ses citoyens. Mais la population du territoire de la MRC l’est aussi et je suis convaincu que plus nous parlerons d’une même voix, meilleure sera l’écoute du ministère et du ministre. C’est pourquoi j’ai demandé une rencontre à la MRC, qui se tiendra dans les prochaines semaines, afin de communiquer aux maires et aux mairesses qui y siègent l’information que j’ai obtenue du MTQ et de réfléchir ensemble sur une approche commune », a-t-il déclaré via communiqué.

Parmi les enjeux, outre le projet de pont entre Sorel-Tracy et Lanoraie, le député Rochon a évoqué, dans sa lettre au préfet de la MRC, le prolongement de l’autoroute 30 jusqu’à la 122, et la réfection de l’autoroute entre Sorel-Tracy et Saint-Roch-de-Richelieu, tous trois à portée régionale.

La Chambre de commerce impliquée

Dans un communiqué envoyé vendredi dernier par le maire Serge Péloquin, on apprenait que la Ville de Sorel-Tracy et la Chambre de commerce et d’industrie Sorel-Tracy (CCIST) travaillent déjà à mobiliser les intervenants locaux pour la création d’un comité au sein duquel seront invités les représentants de la Société des parcs, du CLD, de la SADC, de la Société des traversiers du Québec, du MTQ, les députés provincial et fédéral, ainsi que des représentants de la rive nord.

«Nous sommes très heureux de travailler conjointement avec la Ville à mobiliser les forces vives du milieu, pour qui le développement des enjeux reliés à l’amélioration du réseau routier est un élément essentiel du développement économique global», a déclaré le président de la CCIST, Christian Deguise.

Sorel-Tracy veut préparer le développement de son réseau routier afin d’assurer un réseau sécuritaire pour la population et efficace pour le développement régional. L’étude, que réaliserait le ministère, permettrait de dresser un portrait global de la mobilité sur notre territoire pour les années à venir.

image