21 juin 2019
Fleury heureux des changements pour les reprises vidéo
Par: Jean-Philippe Morin

Marc-André Fleury a participé à la 12e édition de son tournoi de golf, la Classique Beauchemin-Fleury-Beauvillier, au Club de golf Les Dunes. Photo Jean-Philippe Morin | Les 2 Rives ©

Marc-André Fleury a participé à la 12e édition de son tournoi de golf, la Classique Beauchemin-Fleury-Beauvillier, au Club de golf Les Dunes. Photo Jean-Philippe Morin | Les 2 Rives ©

Maintenant que les séries éliminatoires sont terminées, Marc-André Fleury a digéré la défaite des Golden Knights en première ronde. Le gardien de but sorelois, qui espérait que des reprises vidéo élargies fassent leur apparition, a vu son souhait exaucé.

Les entraîneurs auront maintenant le droit, dès la prochaine saison, d’utiliser la reprise vidéo de façon illimitée pour des hors-jeux ou des obstructions sur le gardien de but. Ils pourront aussi utiliser une contestation pour une passe avec la main ou une rondelle qui aurait touché le filet. De leur côté, les arbitres pourront revoir la vidéo lors sur une pénalité majeure pour vérifier s’il s’agit bel et bien d’une pénalité de cinq minutes. L’arbitre pourrait alors décider de réduire la punition à deux minutes.

Ces nouvelles règles empêcheront donc des erreurs de se produire, comme la pénalité majeure à Cody Eakin, des Golden Knights, dans le septième et ultime match contre les Sharks de San Jose. Cette punition n’aurait pas dû être appelée, mais elle a provoqué la remontée des Sharks, puis leur victoire en prolongation.

« C’est une bonne chose. La technologie était là de toute façon, on peut maintenant l’utiliser. La game est vite, les arbitres ne peuvent pas tout voir en même temps, alors ça permet de les protéger et que les calls seront les bons chaque fois », a commenté Marc-André Fleury, lorsque questionné à ce sujet le 21 juin, lors de son tournoi de golf annuel.

Les Golden Knights menaient pourtant 3-0 avant de se faire compter quatre buts consécutifs en fin de troisième période. Le portier sorelois ne met pas le blâme en entier sur les arbitres, même si sans cet appel, Vegas aurait disputé la deuxième ronde des séries.

« C’est pour ça que c’était choquant, parce tout le match, les gars ont vraiment bien joué. On n’a rien donné jusqu’à 10 minutes à la fin du match. Le call était décevant, mais c’est surtout le fait qu’on n’a pas pu les arrêter qui a été décevant aussi », élabore-t-il.

Marc-André Fleury, nouvellement résident de Varennes, viendra souvent faire son tour dans la région cet été. Ses filles jouent au soccer deux fois par semaine à Sorel-Tracy et il y revient souvent pour voir sa famille et ses amis. Il lui reste trois ans à son contrat avec les Golden Knights de Vegas, à raison de sept millions de dollars par saison.

image