23 avril 2019
Pour éviter le gaspillage alimentaire
L’application Flashfood fait son entrée au Maxi de Sorel-Tracy
Par: Raphaëlle Ritchot

Le directeur du Maxi de Sorel-Tracy, Yves L'Heureux, devant le réfrigérateur Flashfood de sa succursale. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les épiceries Maxi ont décidé de s’attaquer au gaspillage alimentaire. Pour éviter que la nourriture prenne le chemin de la poubelle, l’application Flashfood fait son entrée dans les succursales du Québec, y compris à Sorel-Tracy depuis le 9 avril dernier.

Les clients du Maxi de Sorel-Tracy peuvent donc se procurer à 50 % de rabais toutes sortes d’aliments dont la date de péremption approche grâce à cette application canadienne.

L’utilisation de l’application se fait très simplement, selon le directeur de la succursale de Sorel-Tracy, Yves L’Heureux.

« Avec un iPad, je n’ai qu’à scanner un produit et indiquer la date de péremption et le produit apparaît comme étant disponible pour les utilisateurs-clients », explique-t-il.

Même s’il s’agit d’une tâche supplémentaire pour le commerçant, M. L’Heureux insiste pour dire que les membres de son personnel l’ont simplement ajouté à leur tournée de qualité quotidienne.

« Quand on juge qu’il y a un surplus de produits dont on sait qu’il y aurait un risque de gaspillage, on utilise Flashfood », précise le directeur, qui avoue être étonné du nombre de personnes qui utilisent déjà l’application.

De son côté, le client n’a qu’à parcourir l’application pour y trouver les produits qu’il souhaite se procurer, passer sa commande et la payer en ligne, puis aller la récupérer en magasin.

« Même si on n’a pas fait beaucoup de publicité dans la région, ça suscite la curiosité et les commentaires sont excellents. En une semaine, on a déjà eu une vingtaine d’achats Flashfood », ajoute M. L’Heureux.

L’application Flashfood a fait son entrée dans tous les Maxi et quelques Provigo du Québec.

Les premiers tests de l’application faits dans des épiceries ontariennes avaient démontré que les commerces avaient réussi à sauver 23 000 kg de nourriture en six mois.

image