5 mars 2018
Février en bref
Par: Deux Rives

Mike Cournoyer est chroniqueur au journal Les 2 Rives. Sa chronique est publiée chaque premier lundi du mois sur www.les2rives.com (Photo: gracieuseté/Geneviève Baril)

Tel que promis, je vous offre ma revue du mois via le site Web des 2 rives. En ce lundi 5 mars, c’est l’heure de décortiquer brièvement le mois de février : Court mois, mais gros mois.

Comme chaque année, le mois de février est reconnu comme étant celui où on entend le plus souvent la phrase « La grippe est mauvaise cette année ». Sauf que cette année, c’était vrai. D’année en année, elle est de plus en plus forte, c’est à se demander si l’inflation touche aussi la grippe. On s’ennuie de l’époque où lorsqu’on avait une grippe, on ne s’inquiétait pas pour nos signes vitaux. C’était le bon temps!
Gros mois aussi au niveau politique, Justin Trudeau qui célèbre l’Halloween autour du globe. On ne sait pas ce que ça aura donné mais au moins, on a été servi en parodie de l’événement sur les médias sociaux.
Il ne faut pas passer sous silence les Olympiques. Les Olympiques que l’on aime tant écouter les 2 premiers jours mais on a tellement hâte que ça finisse rendu au troisième. Bref, on aime nos athlètes olympiques mais on aime mieux regarder « Ruptures » et « Cheval serpent » à Radio-Canada. Quand tu as vu une descente en bobsleigh, tu es rassasié pour 4 ans, même chose pour le curling. Parlons-en du curling. Le curling, c’est un peu comme le projet Statera, tout le monde est au courant que ça existe mais personne n’est capable de t’expliquer ce que c’est.
Deux mots qui ont été très populaires dans les médias de Sorel-Tracy au cours du dernier mois : terrain synthétique. On ne sait plus qui est pour, qui est contre. C’est devenu un projet extrêmement polarisant, on en a presque oublié le pont.
La fatigue des infirmières a aussi fait couler beaucoup d’encre. Ce qui a mené vers un geste hyper généreux de plusieurs entreprises de la région qui leur ont offert gratuitement le café. En souhaitant qu’un jour les hôpitaux soient moins engorgés, mais pour l’instant, ce n’est pas parti pour ça… La grippe est mauvaise cette année.

image