1 août 2018
Exposition itinérante de photographies maritimes dans un conteneur à Contrecœur
Par: Jean-Philippe Morin

L'exposition sera présentée à la Place François-de-Sales Gervais de Contrecœur dès le 9 août. (Photo: gracieuseté)

La Corporation des fêtes du 350e anniversaire de Contrecœur annonce l’arrivée de la galerie d’art maritime itinérante à la Place François-de-Sales Gervais (quai municipal situé derrière la mairie de Contrecœur au 5000, route Marie-Victorin). La population de Contrecœur est invitée à la visiter à compter du 9 août.

L’exposition imaginée par la Société de développement économique du Saint-Laurent (Sodes) et réalisée par EXMURO arts publics, présente des photos d’infrastructures maritimes et est aménagée sous forme de galerie d’art à l’intérieur d’un conteneur.

C’est en 2016 que la Sodes a eu l’idée de créer une exposition de photographies artistiques d’infrastructures maritimes qui voyagerait à travers le Québec, chaque été, afin de présenter à la population des sites industriels sous un angle différent. Un photographe professionnel s’est donc déplacé à différents endroits pour immortaliser un navire, des terminaux portuaires et différentes infrastructures maritimes.

Sous l’impulsion d’EXMURO arts publics, la structure de base de l’exposition a pris la forme d’un conteneur maritime aménagé à l’instar d’une galerie d’art, et ce, afin de faire référence à l’identité maritime.

« Non seulement l’exposition est originale, mais elle fait également découvrir au public des lieux dédiés aux activités maritimes sous un angle artistique et de façon ludique. La présentation de notre exposition dans le cadre du 350e de la ville de Contrecœur est une occasion de faire valoir, à la population, le dynamisme de l’industrie maritime québécoise et l’originalité des projets qu’elle réalise pour mettre en valeur ses activités auprès du grand public », a souligné Nicole Trépanier, présidente-directrice générale de la Sodes.

« C’est par la route du fleuve St-Laurent que le fondateur de Contrecœur, Antoine Pécaudy est arrivé sur nos terres et l’histoire de notre ville s’est construite avec ce grand cours d’eau comme trame de fond. Contrecœur compte quelque 20 km de zone littorale sur le majestueux fleuve Saint-Laurent et cette ressource naturelle est plus que jamais au cœur des activités économiques et touristiques de notre ville », affirme Maud Allaire, mairesse de Contrecœur.

« Il nous arrive parfois de le tenir pour acquis et c’est pourquoi, il était important, pour le Comité des fêtes du 350e anniversaire de lui rendre hommage d’une certaine façon avec l’accueil de cette galerie d’art ambulante dédiée à l’industrie maritime et au fleuve Saint-Laurent », ajoute M. René Laprade, président de la Corporation des fêtes du 350 e anniversaire de Contrecœur.

L’objectif de l’exposition est de sensibiliser la population québécoise à l’importance de l’industrie maritime dans la vie de chacun. Elle rappelle que la majorité des objets qui nous entourent sont livrés par navire et ont voyagé sur le Saint-Laurent.

image