3 mars 2021
Expérience en deux temps pour Marc-André Fleury à Lake Tahoe
Par: Alexandre Brouillard

Le 20 février, Marc-André Fleury a eu l’occasion de disputer un match extérieur à Lake Tahoe. Photo capture d’écran | NHL.com

Le 20 février dernier, le cerbère sorelois Marc-André Fleury a eu la chance de défendre la cage des Golden Knights de Vegas face à l’Avalanche du Colorado sur une patinoire aménagée dans le décor enchanteur du Lake Tahoe, au Nevada. Les conditions météorologiques sont toutefois venues assombrir son expérience.

Publicité
Activer le son

Alors que la formation de Vegas allait disputer son tout premier match extérieur, depuis son arrivée dans la Ligue nationale de hockey (LNH) en 2017, l’entraîneur-chef des Golden Knights, Peter DeBoer, avait confié en entrevue à NHL.com que Marc-André Fleury « méritait d’obtenir le départ de cette rencontre. […] Il a eu un impact sur cette franchise dès son arrivée ».

Le Sorelois avait donc entamé le match sous un soleil omniprésent qui était rapidement venu détériorer l’état de la glace. Pour la sécurité des joueurs, la ligue avait alors décidé d’interrompre la rencontre après le premier vingt.

Les deux équipes avaient dû retraiter à leur vestiaire respectif et attendre huit longues heures avant de reprendre le match. Le Sorelois connaissait alors un bon début de rencontre, cédant à une seule reprise sur les 17 tirs dirigés vers lui.

Lorsque les hostilités avaient repris à 21 h, heure locale, soit neuf heures après la mise au jeu initiale, les hommes de Peter DeBoer avaient rapidement nivelé la marque. Toutefois, le Colorado, mené par Nathan MacKinnon, avait bombardé le filet de Fleury de 39 tirs pour se sauver avec une victoire de 3 à 2.

Le gardien sorelois ne ralentit pas

À peine 48 heures après la défaite à Lake Tahoe, Fleury a démontré toute l’ampleur de son talent en blanchissant l’Avalanche du Colorado. Il avait repoussé les 34 tirs dirigés vers lui pour signer un gain de 3 à 0. « C’est le meilleur de lui auquel j’ai assisté. Selon moi, il était prêt dès le camp d’entraînement et a été constamment notre meilleur joueur », a commenté Peter DeBoer au site NHL.com après le match.

Dès le début de la saison, en janvier dernier, les dirigeants des Golden Knights semblaient avoir écarté Fleury de son poste de gardien numéro un en faveur de leur nouvelle acquisition, Robin Lehner. Ce dernier n’a toutefois pas disputé de rencontre depuis le 7 février en raison d’une blessure au haut du corps. Le Sorelois a donc regagné son poste de gardien partant grâce à des performances du tonnerre.

En 11 matchs cette saison, le gardien de 36 ans a signé huit victoires tout en présentant une moyenne de buts alloués de 1,55 et un pourcentage d’arrêt de 0,942.

À lire aussi:
Lake Tahoe : une expérience unique pour Nicolas Aubé-Kubel

image