5 mai 2015
Éric Salvail veut voir son nom orner un lieu public
Par: Julie Lambert

L’animateur originaire de la région Éric Salvail a volé la vedette, hier soir, lors de la dernière assemblée publique du conseil de ville de Sorel-Tracy. Il a demandé au conseil municipal que son nom orne un lieu public de la municipalité puisqu’il en est un fier ambassadeur.

L’entrée d’Éric Salvail et de son équipe de tournage d’En mode Salvail à Vtélé a causé toute une surprise en assistant à la séance publique. L’animateur a, avec beaucoup d’humour, mentionné qu’il souhaitait poser une question au maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin.

Il a attendu son tour en mangeant du pop-corn dans l’assistance et en commentant les différentes questions des citoyens. Lorsque ce fut son tour, il a expliqué qu’il voulait soumettre un projet à la municipalité.

Expliquant qu’il était arrivé tôt pour faire du porte-à-porte dans des rues de la municipalité, il a déposé une pétition comptant une vingtaine de noms de citoyens.

Il souhaite que son nom soit attribué à une rue, un parc, une école ou n’importe quoi en demandant des suggestions à M. Péloquin. Il a même donné une enveloppe brune au maire contenant un trophée obtenu lors du dernier Gala Artis pour tenter de le soudoyer.

« Si vous vous demandez pourquoi je mérite un endroit à mon nom, c’est que je représente énormément Sorel-Tracy bien plus que vos autres activités comme le Festival de la gibelotte », a blagué la personnalité publique.

Le maire Péloquin lui a d’ailleurs suggéré à la blague de peut-être changer le nom du pont neuf par le pont Éric Salvail.

« Tous ceux qui me haïssent pourront me passer dessus », a rétorqué avec bonne humeur M. Salvail en mentionnant qu’il était plus populaire que Sorel-Tracy et que c’était inéquitable qu’il n’y ait rien à son nom.

« Une pancarte pour changer un nom de rue coûte combien? 70$, ce n’est pas cher! Imaginez les retombées économiques que cela pourrait avoir pour Sorel-Tracy avec mon nom à un endroit comme Céline Dion a fait à Charlemagne. Pensez-y! »

Après le remue-ménage causé par cette apparition-surprise, le Journal a questionné le maire pour connaitre ses intentions après la demande de la vedette soreloise.

« C’est un gars qui aime beaucoup sa ville. Son apparition et sa demande étaient très rafraîchissantes. C’est intéressant. Sa demande nous aide à nous confronter avec nous-mêmes. Il nous fallait peut-être ce stimulus pour nous questionner sur ce qu’on peut reconnaître chez nous. C’est une belle amorce et je vais lui donner suite. On va y réfléchir. »

Le tournage avait lieu dans le cadre de son émission En mode Salvail qui sera diffusée à l’automne prochain.

image