17 juin 2016
Éric Bernier poursuit son rêve de percer dans le monde de la musique
Par: Julie Lambert
Près de 130 personnes étaient réunies à la Salle Claude-Léveillée de la Place des Arts de Montréal pour assister au premier spectacle solo du chanteur Éric Bernier. | Photo: Gracieuseté

Près de 130 personnes étaient réunies à la Salle Claude-Léveillée de la Place des Arts de Montréal pour assister au premier spectacle solo du chanteur Éric Bernier. | Photo: Gracieuseté

Après avoir fait salle comble lors de la présentation de son premier spectacle solo L’effet Grandes Chansons le 3 juin dernier, le chanteur de Contrecœur Éric Bernier souhaite poursuivre sur sa lancée et songe à réaliser un album dans les prochains mois.

L’artiste, qui dirige aussi l’Ensemble vocal Expressio de Contrecœur, ne s’attendait pas du tout à remplir la Salle Claude-Léveillée de la Place des arts il y a quelques semaines. Les 128 sièges étaient occupés non seulement par des proches de l’artiste, venus en grand nombre l’encourager, mais également par de parfaits inconnus, se réjouit le principal intéressé.

« C’était un gros test pour moi. Je savais que j’avais déjà un public conquis d’avance dans la salle, mais une trentaine de billets ont été vendus à des personnes que je ne connaissais pas. Je suis très satisfait de ma soirée. J’ai eu de très beaux commentaires et ce n’était pas évident d’intéresser des gens qui ne me connaissaient pas du tout, mais je crois avoir réussi », souligne Éric Bernier.

Au cours de cette soirée, les spectateurs ont pu entendre un amalgame de chansons qui ont marqué sa vie comme Quand les hommes vivront d’amour et L’amour existe encore, mais également trois compositions écrites pour lui par deux jeunes auteurs-compositeurs-interprètes, Félix Leblond et Lydia Sutherland.

Ces trois chansons ont donné du fil à retordre au chanteur, car elles se sont ajoutées à la mise en scène du spectacle seulement trois jours avant la représentation, mentionne M. Bernier en riant.

« Ce sont des chansons entièrement écrites pour moi. Ils ont tellement de talent. J’ai rencontré Félix lors d’un concours de musique et nous avons tout de suite eu des affinités. Après une conversation d’un après-midi, il a réussi à écrire Je reviens. Il a su capter l’essence de ma vie, exprimer où j’étais rendu dans ma vie », confie le chanteur.

Vers un premier album

Cet ajout a plu non seulement au public, mais a également donné un élan à l’artiste pour tenter sa chance dans l’univers de la musique.

Au cours des prochaines semaines, il travaillera à la réalisation d’un album au studio l’Oreille Gauche de Québec studio avec Félix Leblond. L’interprète est très fébrile à l’idée d’enregistrer les compositions écrites pour lui.

« Ce sont des cadeaux qu’on m’a donnés. On aimerait les présenter à quelques stations de radio. Nous allons voir ce que cela va donner. J’ai un bon partenaire dans cette aventure. Nous allons préparer le matériel et aussi essayer de le présenter dans des salles », espère-t-il.

Sans vouloir en dire davantage, il parle d’un autre projet, mais cette fois-ci en collaboration avec Guy St-Onge, un chef d’orchestre, compositeur et multi-instrumentiste bien connu dans le milieu.

image