26 juin 2020
Rentrée automnale au Cégep de Sorel-Tracy
Enseignement hybride : le syndicat des profs craint une surcharge de travail
Par: Jean-Philippe Morin

Le Cégep de Sorel-Tracy reprendra ses cours de façon hybride cet automne. Photo Gabriel Rancourt

Le contexte de la pandémie a forcé le Cégep de Sorel-Tracy à opter pour une session d’automne en mode hybride, c’est-à-dire à la fois en présentiel et à distance. Le Syndicat des enseignantes et enseignants du Collège anticipe que cette situation occasionnera une surcharge de travail à ses membres.

Publicité
Activer le son

Le président du syndicat, Louis-Philippe Paulet, se dit conscient qu’il n’existe pas de situation parfaite dans les circonstances, mais il craint que les enseignants devront planifier leurs cours de façon hybride également, ce qui doublera le temps de préparation.

« Au printemps, on a terminé la session avec un bon taux de réussite pour les étudiants, ce dont nous sommes fiers. Ça nous a demandé une charge de travail supplémentaire, même que des enseignants se sont procuré du matériel à leurs frais, mais avec l’adrénaline du moment, ç’a bien fonctionné. Pour l’automne, plusieurs enseignants devront prendre plus de temps de leurs vacances cet été afin de préparer la rentrée. Si ça dure un an de façon hybride, qu’on doit faire face à une deuxième vague et que la préparation est double tout le temps, va-t-on avoir assez d’énergie pour finir l’année? », demande-t-il.

M. Paulet salue tout de même les différentes mesures prises par le Collège pour aider les enseignants dans cette préparation. Par exemple, un professeur qui a quatre groupes peut appliquer la même préparation à tous ses groupes.

Il est déjà déterminé que les élèves utilisant des équipements spécialisés seront favorisés pour le présentiel. Par exemple, les stages et les manipulations en laboratoire seront priorisées. C’est donc dire que les élèves qui prévoient étudier en sciences humaines, entre autres, devront se préparer à étudier à distance cet automne.

« C’est une crainte généralisée dans le réseau. Une session à distance peut faire peur à certains étudiants qui pourraient aller travailler pendant un an, puis revenir après. Il faut être là pour les rassurer et leur montrer que des mesures efficaces ont été mises en place pour faciliter leur vie », explique Louis-Philippe Paulet.

Il est toutefois encore trop tôt pour savoir le nombre d’étudiants pouvant être admis en même temps entre les murs du Cégep de Sorel-Tracy.

« Dans une classe, ça peut être facile de faire respecter la distanciation physique. Mais si 50 % de tous les étudiants sont en même temps dans le collège, ça donne quoi? Est-ce qu’il y a trop de monde en même temps? Il faudra voir ce que la santé publique décidera de ce côté », avance le président du syndicat.

Une rentrée adaptée

La semaine du 17 août sera consacrée à l’accueil des nouveaux admis, alors que le début de la session est prévu dans la semaine du 24 août.

Lors de cette semaine, de la formation sur l’usage numérique sera offerte à tous les étudiants, de même que des activités guidées pour les aider à organiser leur temps de travail et comprendre leur horaire. Il y aura également des activités proposées par leur programme d’études pour reprendre des apprentissages de la session d’hiver.

Le service de la vie étudiante assurera la poursuite des activités sportives et socioculturelles dans un encadrement respectant les règles. Les espaces communs, tels la cafétéria et la bibliothèque, risquent de ne pas être accessibles ou de façon réduite et essentielle.

« Advenant l’apparition d’une deuxième vague, le Collège mettra en place un protocole d’urgence afin de s’assurer que toutes les actions importantes soient déployées efficacement pour la continuité des apprentissages auprès des étudiants », peut-on lire dans le communiqué du Cégep de Sorel-Tracy.

Pour connaître tous les détails et demeurer à l’affût des derniers changements en lien avec la prochaine session, on peut consulter la Foire aux questions en ligne au www.cegepst.qc.ca.

image