23 novembre 2020
Éclosion aux Jardins de Ramezay : maintenant 27 personnes atteintes de la COVID-19
Par: Alexandre Brouillard

Avec 25 cas positifs à la COVID-19, la situation est critique dans la phase 2 du complexe de résidences des Jardins de Ramezay. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Alors que la région de Sorel-Tracy présente le plus haut taux de cas actifs au prorata de sa population en Montérégie, la résidence privée des Jardins de Ramezay doit composer avec une grave éclosion dans sa phase 2.

Publicité
Activer le son

En date du 23 novembre, aux Jardins de Ramezay, ce sont 27 résidents qui ont reçu un test positif à la COVID-19.

Des 27 résidents atteints du virus, 25 cas se situent au sein de la phase 2, ce qui représente 51% des résidents de cette phase. Puis, on compte deux cas dans la phase 4. « Nous avons suspecté un cas à la phase 3, mais le test est revenu négatif hier [dimanche] soir », indique Ive-Étienne Lapierre, président des Jardins de Ramezay.

Face à cette flambée des cas, l’ensemble des résidents des phases 2 et 4 ont été testés. « À la phase 3, nous ne faisons pas encore de dépistage massif des résidents parce qu’il n’y a personne de symptomatique », spécifie-t-il.

Ive-Étienne Lapierre se dit surpris de la rapidité de l’éclosion de la COVID-19 au sein de ses établissements. « Ça se propage très rapidement, mais nous avons beaucoup d’aide. Dont certains infirmiers et infirmiers auxiliaires de l’Hôtel-Dieu pour faire des suivis cliniques en plus de notre équipe à nous aussi », mentionne-t-il.

Devant cette hausse marquée du nombre de cas, le président des Jardins de Ramezay travaille de concert avec le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est (CISSSME) ainsi qu’avec la Santé publique. « Lorsque les gens sont positifs, ils sont soit déménagés au rez-de-chaussée de la phase 2 ou ils sont transférés en zone chaude, comme à l’hôpital Pierre-Boucher. »

Les tests de dépistage se poursuivront demain.

image