19 juillet 2018
Dominic Cournoyer termine troisième en classe Can-Am aux Régates de Valleyfield
Par: Jean-Philippe Morin

Dominic Cournoyer (à droite) est grimpé sur la troisième marche du podium, aux Régates de Valleyfield, le 15 juillet. (Photo : Pierre Langevin)

Le Sorelois Dominic Cournoyer a offert un bon spectacle en classe Can-Am lors des 80e Régates de Valleyfield du 13 au 15 juillet, terminant au troisième rang.

« Ç’aurait pu être mieux, mais je suis satisfait dans l’ensemble. J’ai manqué le départ, je me suis ramassé un quart de tour derrière et j’ai été constamment en rattrapage. Je suis tout de même satisfait de mon week-end », relate-t-il.

Le pilote connaît une bonne saison, lui qui a déjà récolté une victoire aux Régates de Greenwood Lake, le 17 juin dans la catégorie Sportsman Entry au New Jersey.

Dominic Cournoyer est l’instigateur du retour de la classe Can-Am l’an dernier à Valleyfield. Il avait réussi à amener 17 bateaux qui ont donné un bon spectacle lors de la course en 2017. Le Sorelois avait terminé septième.

Cette année toutefois, seulement 10 pilotes se sont présentés avec leur embarcation alors que le même nombre était attendu l’an dernier, rapporte le Journal Saint-François de Valleyfield. Le Sorelois Pierre Pontbriand était du nombre, lui qui avait confirmé sa présence au printemps, mais il ne s’est pas présenté.

« C’est dommage. Des sept pilotes qui ont annulé leur présence, deux l’ont fait dans la dernière semaine et deux autres la semaine d’avant. C’est difficile se virer de bord dans ce temps-là », déplore-t-il.

De son côté, le Sorelois Joël Plourde a officiellement terminé 6e dans la classe Can-Am, mais n’a pas récolté de point puisqu’il a été doublé d’un tour par les meneurs (overlap).

Quant à Francis Durand, il a été victime d’un bris de moteur durant sa deuxième qualification le vendredi 13 juillet. Le jeune pilote sorelois n’a donc pas pu participer aux courses du week-end.

D’autres Sorelois en action

Dans la catégorie Jersey Speed Skiff, Louis-Alexandre Beaudoin et Valmont Groulx ont aussi été contraints à l’abandon.

« On a pris un excellent départ, on partait de la neuvième ligne et on est sorti cinquième lors du premier virage. Quelques tours plus tard, on a eu un problème mécanique qui nous a contraints à l’abandon lors du week-end le plus attendu de la saison. Cependant, on ne se décourage pas, car la saison n’est pas terminée. Il nous reste deux courses à Lake Hopatcong et Millville au New Jersey en septembre », souligne Louis-Alexandre Beaudoin.

image