5 février 2020
Difficultés dans l’industrie du recyclage : la MRC de Pierre-De Saurel se veut rassurante
Par: Jean-Philippe Morin

La MRC de Pierre-De Saurel demande à ses citoyens de continuer à recycler. Photothèque | Les 2 Rives ©

En raison des turbulences vécues dans l’industrie du recyclage et des nombreux reportages diffusés récemment à ce sujet, la MRC de Pierre-De Saurel et Récupéraction Centre-du-Québec se veulent rassurantes sur la situation propre au centre de tri de Drummondville, qui dessert le territoire.

Publicité
Activer le son

« Au moment où on se parle, il est important de préciser que notre centre de tri trouve toujours des débouchés pour l’ensemble des matières recyclables qu’il reçoit », affirme le directeur général de Récupéraction Centre-du-Québec, Daniel Lemay.

« Il va de soi que la fermeture partielle des marchés asiatiques nous affecte, mais de façon indirecte, contrairement à bien d’autres centres de tri. Nous sommes touchés en raison de la chute des revenus que nous pouvons tirer des matières. Le resserrement des critères en Asie a bouleversé l’équilibre », indique-t-il.

Selon M. Lemay, le centre de tri de Drummondville est dans une situation enviable malgré la crise puisque des efforts ont été déployés au fil des ans pour moderniser les installations.

« Pour nous, ces investissements s’avèrent aujourd’hui précieux, puisqu’ils nous permettent de répondre aux critères beaucoup plus stricts des marchés et, ainsi, de trouver preneurs pour les ballots de papier journal que nous produisons », ajoute-t-il.

Pour sa part, le préfet suppléant de la MRC de Pierre-De Saurel, Vincent Deguise, incite les citoyens à ne pas modifier les bonnes habitudes qu’ils ont prises. « Il est normal que les gens soient préoccupés par les reportages qu’ils voient au sujet des difficultés dans le monde du recyclage. Il faut qu’ils sachent que les différents acteurs de l’industrie sont mobilisés pour trouver des solutions et, surtout, que notre centre de tri se démarque en étant un des plus performants au Québec. Le bac bleu continue donc d’être le meilleur allié de la population pour une gestion responsable des matières recyclables », souligne M. Deguise.

La MRC et Récupéraction Centre-du-Québec rappellent que des gestes simples posés à la maison, comme vider le publisac de son contenu et rassembler les sacs de plastique en un seul sac en nouant celui-ci une fois rempli, aident grandement à réduire la quantité de contaminants dans les ballots de papier issus des opérations de tri.

« Plus on recycle, plus on reçoit. Pour chaque tonne de matières recyclées, la MRC reçoit une subvention en fonction de son niveau de performance par rapport aux autres municipalités du Québec », conclut M. Deguise.

image