25 février 2021
Développement économique Pierre-De Saurel : les administrateurs connus
Par: Jean-Philippe Morin

Gilles Salvas (préfet de la MRC), Jean-Bernard Émond (député de Richelieu) et Serge Péloquin (maire de Sorel-Tracy) font partie du conseil d’administration avec sept autres administrateurs. Photo gracieuseté

Le premier conseil d’administration de l’organisme Développement économique Pierre-De Saurel, qui remplacera le CLD, a été entériné le 24 février, en séance extraordinaire à la MRC de Pierre-De Saurel.

Publicité
Activer le son

Sept personnes ont été choisies, soit quatre dans le milieu des affaires, deux dans le milieu agricole/agroalimentaire et une dans le milieu de l’économie sociale. L’Union des municipalités du Québec (UMQ) avait le mandat, en tout indépendance, de les sélectionner parmi une trentaine de candidatures reçues.

Rappelons que l’organisme aura pour mission de stimuler la croissance et la diversification économique dans le but d’être un générateur de projets et de prospérité pour tout le territoire.

Dans les affaires, les personnes choisies sont Rachel Doyon (fondatrice et directrice générale de la Maison de la musique de Sorel-Tracy), Réjean Frenette (consultant expérimenté dans le domaine international), Luc-André Lussier (entrepreneur, président du CA de Lussier Dale Parizeau et administrateur de plusieurs organismes régionaux) et Yan Parenteau (gestionnaire, chef des opérations chez Shiptrack/Descartes et entrepreneur en technologie de l’information).

Dans le milieu agricole et agroalimentaire, les deux choix se sont arrêtés sur Raphaël Beauchemin (entrepreneur agricole à la Ferme Beauchemin et fils de Saint-Ours) et Luc Tellier (entrepreneur agricole aux Jardins de Picoudi de Saint-Robert).

Finalement, dans le milieu de l’économie sociale, Mario Fortin (directeur général du Recyclo-Centre et du CJE de Pierre-De Saurel) a été choisi.

Le préfet de la MRC de Pierre-De Saurel Gilles Salvas, le maire de la Ville de Sorel-Tracy Serge Péloquin et le député de Richelieu Jean-Bernard Émond, ce dernier à titre d’observateur, complètent le conseil d’administration.

« Je suis content de l’intérêt manifesté envers les postes d’administrateurs et je suis persuadé que ceux retenus sauront remplir un rôle optimal pour le développement de notre région. Dans les dernières années, le CLD a eu à surmonter plusieurs défis notamment en raison de la perte, en 2015, d’environ 60 % des subventions gouvernementales liées à son fonctionnement. L’injection de sommes supplémentaires de la part de la MRC et du ministère de l’Économie et de l’Innovation totalisant plus d’un demi-million de dollars apportera assurément une nouvelle dynamique au développement économique et sera profitable à l’ensemble de la région. Je remercie toutes les personnes qui ont soumis leur candidature et je remercie également Jean-Bernard Émond pour son initiative et pour son apport général au développement régional », souligne Gilles Salvas, préfet de la MRC de Pierre-De Saurel, dans un communiqué.

image