15 mai 2019
Deux projets visant à faire bouger la population verront le jour à Massueville et Contrecœur
Par: Jean-Philippe Morin

L'École primaire des Cœurs-Vaillants, inaugurée à l'automne 2014 à Contrecœur, bénéficiera d'un parcours pour favoriser l'activité physique. Photothèque | Les 2 Rives ©

Deux projets permettant de faire bouger les jeunes verront le jour grâce à des subventions du Fonds « En Montérégie, on bouge! ».

Le premier, intitulé « Mon vaillant parcours », permettra le développement de l’offre pour l’activité physique du Parkour, par la création d’installations adaptées et sécuritaires, à l’intérieur et à l’extérieur, favorables au développement psychomoteur des élèves de l’École des Cœurs-Vaillants, à Contrecœur. L’aide est de 7100 $.

Le deuxième est l’aménagement d’un sentier pédestre à Massueville, qui sera en fait un parcours santé permettant aux habitants de la municipalité d’entrer en contact de manière privilégiée avec la nature et y pratiquer des activités de plein air de proximité. La subvention s’élève à 5000 $.

En tout, 137 projets ont été déposés en vue de l’obtention d’une aide financière d’un maximum de 10 000 $. En Montérégie, un montant de 68 904 $ a été octroyé à 15 projets.

Le Fonds « En Montérégie, on bouge! », issu du Programme d’assistance financière aux Initiatives locales et régionales d’activités physiques et de plein air (PAFILR) du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, vise à faire découvrir à la population le plaisir d’être actif physiquement et à augmenter les occasions de pratique en organisant des activités ou des événements offerts au plus grand nombre de citoyens et citoyennes. Il permet aussi d’accroître les possibilités d’être actif physiquement en aménageant ou en réaménageant des espaces publics ainsi que de rendre accessible à la population du matériel durable, en bon état et sécuritaire.

image