22 juillet 2020
Proxénète originaire de Sorel-Tracy
Deux ans et demi de prison pour une récidive dès son premier jour en liberté
Par: Jean-Philippe Morin

Le proxénète Tommy Agnant-Perreault devra passer les 23 prochains mois en prison en raison d’une récidive. Photo tirée de Facebook

Le proxénète Tommy Agnant-Perreault, originaire de Sorel-Tracy, profite d’un deuxième séjour derrière les barreaux parce qu’il n’a pu s’empêcher d’exploiter à nouveau sa victime dès le premier jour de sortie de prison en 2019, rapporte La Presse.

Publicité
Activer le son

L’homme de 22 ans a écopé de 30 mois de prison pour proxénétisme, avoir bénéficié d’un avantage matériel provenant de la prestation de services sexuels et menaces, au palais de justice de Longueuil. Il a toutefois été acquitté du chef d’accusation le plus grave, soit de traite de personnes. En enlevant la détention préventive, il lui reste environ 23 mois à purger.

L’ancien joueur de basketball des Polypus de l’École Fernand-Lefebvre a publié une vidéo, en juillet 2019, dans laquelle une femme lui remet des billets en argent dans le stationnement de la prison où il a purgé sa sentence pour le même genre de crime.

Selon La Presse, sa victime a continué de lui envoyer de l’argent en prison. Des textos incriminants récupérés par la police démontrent que le proxénète attribuait la faute de sa détention d’un an et demi à la victime.

Tommy Agnant-Perreault, surnommé « Tommy The Flye » dans le monde du rap, était un joueur prometteur en basketball à Sorel-Tracy. Il s’était notamment taillé un poste sur l’équipe de Richelieu-Yamaska qui avait remporté la médaille d’argent aux Jeux du Québec de Shawinigan, en 2012.

image