8 juin 2016
Deux ans de pénitencier pour une introduction par effraction
Par: Julie Lambert
Un des accusés dans l’introduction par effraction sur le boulevard Fiset, Dave Batten, saura s’il retournera en prison ou retrouvera sa liberté le 2 septembre prochain. | Photo: TC Média - Sarah-Eve Charland

Un des accusés dans l’introduction par effraction sur le boulevard Fiset, Dave Batten, saura s’il retournera en prison ou retrouvera sa liberté le 2 septembre prochain. | Photo: TC Média - Sarah-Eve Charland

L’un des accusés d’une introduction par effraction qui s’est déroulée le 27 juillet sur le boulevard Fiset à Sorel-Tracy, Dave Batten, a plaidé coupable le 31 mai dernier au palais de justice de Sorel-Tracy. Il a écopé de deux ans moins un jour de prison.

Le jeune homme de 21 ans de Saint-Joseph-de-Sorel était de retour en Cour pour recevoir sa sentence dans deux dossiers. Il était détenu depuis son arrestation.

Lors de l’événement, des voies de fait avaient été commis sur le propriétaire de la résidence, qui avait aussi été aspergé de poivre de Cayenne. Cinq suspects avaient été arrêtés dans les heures qui avaient suivi le drame, soit l’accusé ainsi que Jordan Guérin, Maggie Chapdeleine, Denis Métivier et un mineur. Un autre accusé, Maxime Bisson, a été arrêté plusieurs mois plus tard.

Dave Batten faisait face à six chefs d’accusation dans cette cause, dont introduction par effraction, voies de fait et complot. Il a plaidé coupable à deux d’entre eux, soit complot et introduction par effraction, devant le juge Yves Morier.

L’accusé a reçu une sentence de deux ans moins un jour assortie d’une probation de trois ans avec surveillance. En raison de sa détention provisoire (15 mois), il ne lui restera que neuf mois à purger.

La deuxième cause concernait des événements qui se sont produits en janvier 2015 pour lesquels il faisait face à six chefs d’accusation, dont vol qualifié et enlèvement d’une personne dans l’intention de la faire séquestrer ou emprisonner contre son gré en vue d’obtenir une rançon.

Il a plaidé coupable à deux chefs, soit vol simple et séquestration. Il a écopé d’une probation de trois ans avec surveillance ainsi que de 35 heures de travaux communautaires.

Les autres accusés dans le dossier d’introduction par effraction ont également reçu leur sentence au cours des derniers mois. Denis Métivier a plaidé coupable le 9 novembre et a écopé de 3 ans de prison. Jordan Guérin a également plaidé coupable le 13 octobre et a reçu une peine d’emprisonnement de deux ans moins un jour. Maxime Bisson a plaidé coupable à trois chefs d’accusation, écopant aussitôt d’une peine de deux ans et 10 mois de prison.

À lire aussi:

Dave Batten demeure derrière les barreaux

Trois ans de prison pour une introduction par effraction

Un possible règlement de compte tourne au vinaigre

image