10 mars 2021
Des vérifications aléatoires pour prévenir l’introduction d’armes au traversier
Par: Jean-Philippe Morin

Des vérifications seront faites de façon ponctuelle et aléatoire par des agents de sécurité dans les bagages et véhicules des clients de la traverse de Sorel-Tracy pour prévenir l’introduction d’armes ou d’explosifs. Photothèque | Les 2 Rives ©

La Société des traversiers du Québec (STQ) resserrera ses mesures de sûreté dans trois de ses traverses, dont celle de Sorel-Tracy–Saint-Ignace-de-Loyola, dès le 14 mars.

Publicité
Activer le son

Des agents de sécurité procéderont de façon aléatoire à des vérifications visuelles sommaires des bagages et des véhicules des clients désirant monter à bord du traversier, et ce, afin de prévenir l’introduction sans autorisation d’armes, d’explosifs ou d’engins incendiaires sur le navire ou à l’intérieur des installations.

L’application de ces mesures est exigée par Transports Canada. Les vérifications ne seront toutefois pas systématiques, mais ponctuelles et aléatoires. Selon la STQ, elles ont pour but d’assurer la sécurité des passagers et elles seront appliquées de manière à éviter qu’elles nuisent à la fluidité du service.

La clientèle ne sera pas obligée de se conformer à une demande de vérification d’un agent, mais l’accès aux installations et au navire sera impossible dans un tel cas.

Les autres traverses visées par ces mesures sont celles de Québec – Lévis et Tadoussac – Baie-Sainte-Catherine. Elles sont désignées MARSEC en vertu du Règlement sur la sûreté des traversiers intérieurs de Transports Canada. L’objectif est de les maintenir au niveau 1 par l’application de ces mesures.

image