10 avril 2018
Réaménagement du coin Fiset et Augusta
Des travaux majeurs prévus en 2019
Par: Julie Lambert

Des travaux majeurs sont prévus en 2019 pour le secteur de la rue Augusta et du boulevard Fiset. (Photo : Pascal Cournoyer)

Entamé il y a plusieurs années en raison de la circulation des camions lourds, le réaménagement du coin de la rue Augusta et du boulevard Fiset est sur la planche à dessin et permettrait de répondre aux demandes des citoyens excédés par leur passage. Des plans seront déposés sous peu à la Ville de Sorel-Tracy qui prévoit réaliser les travaux en 2019.

Les citoyens du centre-ville, surtout ceux situé près de l’intersection de la rue Augusta et du bouelvard Fiset, se plaignent depuis plusieurs années de la proximité des camions, de la dangerosité du coin, de la poussière et des bruits de freinage. Si la Ville a réussi à diminuer la problématique en réaménageant la rue à sens unique, d’autres travaux sont nécessaires afin de rendre le coin plus sécuritaire et mieux adapté, croit le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin.

« L’angle de braquage des camions est délicat et se trouve très près des maisons. La courbe amène toute sorte de petits problèmes. On a demandé à notre ingénieur de refaire la configuration pour améliorer le secteur. On attend les croquis et une évaluation des coûts », explique-t-il.

Le service d’urbanisme travaille sur un plan particulier après que des consultations aient été menées auprès des citoyens du secteur. Il devrait être déposé avec des propositions de reconfiguration et une estimation des coûts dans les prochaines semaines. La Ville n’entamera pas les travaux avant le printemps 2019 puisqu’elle ne veut pas embourber le secteur déjà en chantier pour le réaménagement de l’entrée du traversier. Le conseil ne veut pas non plus nuire au lancement de Statera cet été.

Une image frappante

La Ville de Sorel-Tracy a tout de même fait des demandes à son service d’urbanisme, mentionne le maire Péloquin. Le secteur doit être amélioré, mais aussi présenter une belle entrée pour les visiteurs qui seront plus nombreux en raison des différents projets prévus au centre-ville.

« On a fait des demandes spécifiques, comme de prévoir un élargissement des trottoirs, une bande de gazon entre les trottoirs et les résidences, un accès piétonnier vers le parc Regard-sur-le-fleuve et le quai Catherine-Legardeur. On veut aussi connecter la piste cyclable avec l’autre côté. On veut une entrée plus sexy, plus invitante puisque beaucoup de véhicules l’empruntent pour se rendre au traversier ou au centre-ville », mentionne Serge Péloquin.

La Ville négocie actuellement pour l’acquisition de certaines maisons du côté ouest du boulevard Fiset et du côté nord de la rue Augusta. Les maisons envisagées au coin de la rue Augusta et de la rue Ramezay ne sont plus dans les plans.

La Ville tentait de les acheter depuis plusieurs années et avait déposé une plainte déontologique à la Commission municipale du Québec contre l’ancienne conseillère et courtière immobilière, Sophie Chevalier, à qui elle reprochait d’avoir fait avorté le projet. Elle représentait les propriétaires et la Ville lui reprochait d’avoir nui à l’acquisition et voulu profiter de son statut de conseillère pour vendre les maisons. Mme Chevalier a toutefois été blanchie de toute accusation en novembre 2017.

« Les propriétaires ont rénové et les prix d’acquisition sont trop élevés pour la municipalité, justifie M. Péloquin. Il reste toutefois d’autres maisons qui nous permettront d’élargir le coin et de rendre disponible plus d’espaces de stationnement pour la bibliothèque et l’hôpital général comme les citoyens l’avaient demandé. Du côté esthétique, il y aura plus d’espaces verts. On pourra donc élargir la courbe et mieux sécuriser l’accès au secteur. »

La Ville a fait l’acquisition de propriétés à l’intersection du boulevard Fiset et de la rue Augusta de 2010 à 2013 afin de les démolir et ainsi faire de la place pour le passage des camions lourds.

Sophie Chevalier a préféré ne pas commenter le projet de la Ville et l’impact que le projet aura sur sa cliente.

image