11 juin 2019
Des travaux dès cet automne sur la Pointe-du-Nord-Est à Yamaska
Par: Deux Rives

Des travaux seront entrepris cet automne à Yamaska concernant un glissement de terrain sur le rang de la Pointe-du-Nord-Est. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Texte de Sébastien Lacroix, collaboration spéciale

Yamaska a finalement obtenu le certificat d’autorisation qui lui permettra de lancer les travaux de stabilisation du talus et de réfection de la route d’une portion d’environ 120 mètres sur le rang de la Pointe-du-Nord-Est.

Depuis trois ans, la circulation se fait à une seule voie étant donné qu’une partie du chemin s’était effondrée après un glissement de terrain. La situation devrait rentrer dans l’ordre à partir de septembre puisque les travaux sont autorisés de septembre à mars par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

La Municipalité de Yamaska avait obtenu une autorisation à la fin de 2016, mais n’avait pas été en mesure de réaliser les travaux avant le 1er mars étant donné le court délai pour la préparation et la planification du chantier.

Elle avait donc dû déposer une nouvelle demande pour pouvoir aller de l’avant avec les plans et devis pour finalement réaliser les travaux cette année. Une première réunion de chantier devait d’ailleurs avoir lieu ces jours-ci, selon ce qu’a appris Les 2 Rives.

Cette partie du chemin a d’ailleurs été durement touchée par les inondations en cours depuis le 20 avril. Elle était encore recouverte de tout près de 20 pouces d’eau au moment d’écrire ces lignes, vers la fin mai.

Il s’agit d’un secteur où vivent sept résidents permanents. « Ils ne sont pas inondés, mais ils sont isolés. Ils vont faire leur épicerie et reviennent chez eux en chaloupe, indique la mairesse de Yamaska, Diane De Tonnancourt. Comme c’est au bout du chemin, ça arrive au moins deux ou trois fois par année que c’est inondé dans ce coin-là. »

On espère d’ailleurs que les inondations exceptionnelles vécues encore une fois en 2019 n’auront pas aggravé la situation sur le talus. Ça n’avait pas été le cas en 2017, ni en 2018, mais les autorités ne prennent rien pour acquis.

« L’eau va se retirer et c’est là que nous verrons l’état du chemin. Ça dépendra surtout de la vague. Comme l’eau est haute, présentement, ce ne serait pas supposé affecter la berge. Parce que ça passe par-dessus, explique la mairesse de Yamaska. On présume que ce sera correct, mais ça va dépendre des vents et de la pluie que nous allons recevoir. »

La route de la Pointe-du-Nord-Est a d’ailleurs été considérée comme étant « fragilisée par les inondations » par le passé. Au point où l’ex-maire Louis R. Joyal avait fait fermer le chemin et recommandé l’évacuation, lors des inondations de 2017, craignant d’autres glissements de terrain. Une décision qui avait été prise à la suite des recommandations de la firme d’ingénieurs Groupe FBE Bernard Experts.

image