13 août 2019
Des Sorelois impliqués au Festival de la chanson de Granby
Par: Katy Desrosiers
Charles Robert en sera à sa troisième année d’implication pour le projet Jamais Trop Tôt. 
Photo Bertrand Duhamel

Charles Robert en sera à sa troisième année d’implication pour le projet Jamais Trop Tôt. Photo Bertrand Duhamel

Jonas Lefebvre fera partie de la demi-finale du Petit Festival, dans la catégorie 10 à 13 ans. 
Photo gracieuseté

Jonas Lefebvre fera partie de la demi-finale du Petit Festival, dans la catégorie 10 à 13 ans. Photo gracieuseté

Les Sorelois Charles Robert, Antoine Lachance et Jonas Lefebvre prendront part au 51e Festival de la chanson de Granby qui se tiendra du 14 au 24 août prochain. Les deux premiers s’impliqueront dans des événements alors que le troisième sera en compétition pendant la portion du Petit Festival.

Charles Robert est directeur musical du projet Jamais Trop Tôt pour une troisième année. Celui-ci, présenté par Hydro-Québec, est le résultat d’une collaboration entre le Réseau des Galas de la chanson, le Festival de la chanson de Granby et une quarantaine de collaborateurs au Canada. Les élèves francophones canadiens âgés de 14 à 17 ans sont invités à soumettre un texte de chanson qu’ils ont rédigé de façon collective ou individuelle. Parmi les textes reçus, les 24 meilleurs sont sélectionnés et leurs textes seront mis en musique par d’anciens demi-finalistes du Festival. L’objectif est d’aider les participants à développer la compétence d’écriture de textes variés par le format de la chanson. Des ateliers sont donnés par un artiste-formateur qui présente la structure et les mécanismes d’une chanson. Il peut, par la suite, les supporter dans leur création.

Le Sorelois d’origine en est à sa troisième participation en tant que directeur musical. « Ce que j’aime le plus de ce magnifique projet est son dynamisme et son côté humain. D’avoir l’honneur de travailler avec des jeunes remplis de talent et de volonté est un privilège, souligne-t-il. Sans oublier la merveilleuse équipe de professionnels qui les supporte et les entoure tout au long du processus, la chargée de projet, la metteure en scène, la professeure de chant et tout le band. Cette expérience est aussi un beau défi personnel puisque je n’avais jamais fait de direction musicale avant, j’y apprends énormément. »

Antoine Lachance, pour sa part, participera au spectacle French-moi le 22 août qui se déroulera sur la scène Desjardins/Radio-Canada. Il sera sur scène avec Salomé Leclerc, Debbie Lynch-White, Pascale Picard, Mehdi Cayenne, Mélodie Spear et Joanie Roussel. Le but de la soirée, sous la direction musicale de Toyo, est de franciser des chansons connues de tous. L’entrée est gratuite.

Du côté du Petit Festival, qui s’adresse aux jeunes de 6 à 13 ans, Jonas Lefebvre a été sélectionné parmi 16 demi-finalistes de la catégorie 10 à 13 ans qui auront la chance de fouler les planches. Le 6 juillet, il a pu participer à une journée de formation. Il a alors eu l’occasion de peaufiner sa technique vocale et de travailler sa présence scénique avec des professionnels de l’industrie. Par la suite, le 17 août, il prendra part à la répétition générale et au spectacle final de la catégorie 10 à 13 ans, où il chantera J’en ai plein mon cass d’Émile Bilodeau. Lors de cette soirée qui aura lieu à l’Église St-Georges, huit candidats seront sélectionnés par le jury pour se rendre en grande finale. Plus de 2000 $ en prix seront remis. Jonas Lefebvre en sera à sa 4e participation au Petit Festival, dont la 2e fois en demi-finale.

image