5 juin 2015
Des retombées, peu importe l’importance des tournages
Par: Louise Grégoire-Racicot
Le bateau qui a servi au tournage d’un documentaire a été amarré au quai numéro 2 de Sorel-Tracy | TC Média - Gracieuseté

Le bateau qui a servi au tournage d’un documentaire a été amarré au quai numéro 2 de Sorel-Tracy | TC Média - Gracieuseté

Tous les tournages ont des retombées économiques, peu importe leur taille, croit le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin.

À preuve, une équipe de tournage a produit un documentaire pour Canal D la dernière fin de semaine de mai. On y a simulé le naufrage du bateau « L’aigle de l’océan » afin de relater un naufrage vécu dans la baie d’Ungava le 20 septembre 1975.

L’environnement du lac St-Pierre plaisait aux documentalistes, a dit M. Péloquin.

L’équipe de tournage avait contacté la municipalité afin de trouver un quai où accoster. « Nous avons consenti à ce qu’ils s’installent au quai numéro 2. »

La beauté de ce tournage est que 29 personnes ont couché à la colonie des Grèves et ont mangé des repas préparés par le Marché des Saveurs. « Leur présence ne nous a occasionné aucuns frais, mais elle a permis à des organismes locaux d’en profiter », a dit le maire.

À noter qu’il a nié la rumeur qui circule à l’effet que la Ville de Sorel-Tracy ait songé à créer un bureau du cinéma pour attirer des tournages dans la région.

Un impact à Saint-Ours

Quant au tournage de La passion d’Augustine de Léa Pool, à Saint-Ours l’an dernier, il a nourri la fierté st-oursoise, reconnait son maire.

« Je ne crois pas qu’il ait généré des retombées économiques importantes, car il n’a duré que quelques jours et la petite équipe de tournage venait avec son traiteur et retournait à la ville le soir. »

Mais elle a mis Saint-Ours sur la carte des cinéphiles qui veulent venir visiter le village, après en avoir vu des scènes bien identifiées au village, dans le film.

« Et un comité de citoyens travaille fort à mettre en valeur les beautés que nous avons en en faisant un circuit touristiques pour les découvrir », se réjouit le maire.

image