16 novembre 2017
Des résultats concluants pour l’implantation du bac brun
Par: Sarah Elisabeth Aubry
L'implantation du bac brun a des impacts positifs sur l'environnement. |  © Photo: Pascal Cournoyer

L'implantation du bac brun a des impacts positifs sur l'environnement. | © Photo: Pascal Cournoyer

Depuis le 1er mai 2017, les citoyens peuvent utiliser un bac brun pour y faire du compostage. Jusqu’à maintenant, 92% de la population de la MRC de Pierre-De Saurel a composté ses déchets via le bac brun lors des six premiers mois.

La campagne « Mission réduction » contribue à sensibiliser tous les citoyens à collecter les matières organiques. En tout, 97 996$ auraient été facturés en six mois à la MRC de Pierre-De Saurel pour la redevance à l’élimination si les matières organiques avaient été enfouies et non compostées.

L’objectif visé par la MRC de Pierre-de Saurel est de réduire les matières résiduelles et d’éviter l’enfouissement de 10 000 tonnes par année de matières organiques. Elle a réussi à en collecter 4 197 tonnes depuis le 1 er mai grâce à la mise en place des bacs bruns, ce qui représente 42% de l’objectif visé.

L’arrivée du bac brun

Le bac brun a été bien perçu par la population, selon le coordonnateur à la gestion des matières réisudelles, Mohamed Aliouane. Il s’agit d’un changement au niveau des habitudes pour les citoyens. C’est pourquoi les responsables de la MRC ont dû mettre sur pied un plan de communication, et ce, bien avant l’implantation de la collecte.

Des séances d’informations ont eu lieu dans les municipalités. Plusieurs outils sont à la portée de tous afin d’avoir accès à l’information. La population a reçu une trousse de renseignements détaillant toutes les matières pouvant se retrouver dans le bac brun, ce qui est refusé et ce qui est accepté par l’écocentre. Un calendrier a été distribué pour connaître les moments de collecte.

« L’implantation de la collecte des matières organiques est bien implantée. Elle a bien démarré. Les citoyens, de manière générale, adhèrent à cette collecte et y participent », affirme-t-il.

Un projet de société

La collecte des matières organiques ne touche pas seulement le secteur résidentiel, mais atteint également les industries, les commerces, les institutions, ainsi que les multilogements. Les locataires, les gestionnaires et les entrepreneurs sont encouragés à emboîter le pas.

La MRC continue d’axer ses efforts pour obtenir des résultats concrets. « Ça fait partie d’un projet de société global. Ça permet de réduire l’enfouissement des matières, ce qui est très dommageable pour l’environnement à cause des gaz à effet de serre qui sont responsables des changements climatiques. »

Recueillir les matières organiques a entre autres pour effet de fabriquer du compost pouvant servir en horticulture et en agriculture.

Plusieurs outils sont disponibles. Pour plus de renseignements, il est possible de consulter le site web suivant missionreduction.com. L’application MRC de Pierre-De Saurel + est téléchargeable gratuitement (App Store, Google Play et Window Store). À partir du mois de décembre jusqu’en mars, la collecte des bacs bruns ne se tiendra qu’une fois par mois.

image