1 septembre 2021
Des rénovations majeures à venir au stade René-St-Germain en 2023
Par: Jean-Philippe Morin

Le stade René-St-Germain, situé à l’intersection des rues du Collège et Robidoux, subira une cure de jouvence en 2023. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

En parallèle au projet de Denis Courville d’amener une équipe de la Ligue de baseball majeur du Québec dans la région, la Ville de Sorel-Tracy a déjà prévu investir massivement afin de rénover le stade René-St-Germain en 2023.

Publicité
Activer le son

Dans le Plan triennal d’immobilisations (PTI) 2022-2023-2024 de la Ville, dévoilé il y a quelques semaines, on constate que 100 000 $ sont prévus pour la réfection du terrain et 377 000 $ sont prévus pour la mise à niveau des installations.

« On a l’intention de rajeunir notre stade. Dans les dernières années, on a mis beaucoup d’argent dans nos infrastructures sportives, comme le skatepark, le terrain synthétique et le complexe aquatique. Au baseball, on a aussi procédé au nivelage du champ extérieur au parc Pelletier. Le stade ne fera pas exception : on veut prendre soin de nos installations sportives », indique le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin.

Concrètement, la cage des frappeurs, le champ extérieur et l’avant-champ seront complètement refaits. Le monticule et la piste d’avertissement subiront aussi une cure de rajeunissement.

Un nouvel espace pour le bloc sanitaire, comprenant entre autres une toilette mixte et une toilette régulière, sera aménagé. Les gradins seront également refaits afin que les spectateurs soient un peu plus près de l’action. Finalement, il y aura un nouvel aménagement paysager du site.

En parallèle de ces travaux, le remplacement de l’éclairage du stade pour des lampadaires à DEL est dans les cartons.

Ces importantes modifications s’ajoutent à d’autres investissements sporadiques. Par exemple, en plus de l’entretien régulier du terrain, la Ville a procédé au remplacement du système de son dans les derniers mois ainsi qu’au remplacement du cadran indicateur dans les dernières années.

La Ville se dit également ouverte à modifier son projet de réfection en fonction des consultations qui seront tenues avec les associations et équipes de baseball de la région. Par exemple, des douches et des vestiaires pourraient être ajoutés si le besoin s’avère nécessaire.

« On ne veut pas faire traîner ça longtemps. C’est important d’agir rapidement pour nos installations sportives », conclut Serge Péloquin.

image