27 novembre 2019
Des pièces de près de 135 ans pourraient être installées au carré Royal
Par: Sébastien Lacroix
Une toile de Mario Cardin doit être intégrée au monument.
Photo gracieuseté

Une toile de Mario Cardin doit être intégrée au monument. Photo gracieuseté

Les trois pièces conservées sont celles qui sont encadrées sur la photo.
Photo gracieuseté | Société historique Pierre-De Saurel

Les trois pièces conservées sont celles qui sont encadrées sur la photo. Photo gracieuseté | Société historique Pierre-De Saurel

Un monument rendant hommage à l’ancien bureau des postes et des douanes de Sorel pourrait être installé au carré Royal, au coin des rues George et du Prince. C’est-à-dire en diagonale avec le terrain sur lequel il a existé, de 1884 à 1965, où se trouve actuellement la pharmacie Brunet.

Le projet mené par la Société historique Pierre-De Saurel a été appuyé par la Ville de Sorel-Tracy et sera déposé au ministère de la Culture et des Communications pour approbation. C’est que comme le carré Royal est classé patrimonial, le ministère a un droit de regard sur tout ce qui y est installé de façon permanente.

« Si c’est oui, ils [les gens du ministère] peuvent nous dire comment ils souhaiteraient que ce soit intégré, explique le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin. Le ministère va nous dire si c’est correct ou s’il y a quelque chose à modifier. »

Selon ce qu’a appris Les 2 Rives, le monument serait composé de trois immenses pièces qui se trouvaient sur le bureau des postes et des douanes, dont les armoiries. Celles-ci oscillent entre 2000 et 3500 livres et doivent être déplacés à l’aide de machinerie.

Depuis la démolition, ces artéfacts avaient été conservés par la famille de Roger Caisse, puis par Bertrand Plouffe.

Une reproduction d’une toile du regretté Mario Cardin serait également incluse dans l’œuvre. Une plaque signalétique se trouverait aussi à proximité pour rendre hommage à ce magnifique édifice de style édouardien.

« Le dessin de base a été fait par Dominique Rolland du Centre des arts contemporains. On a aussi travaillé avec un designer pour développer le projet, explique le président de la Société historique Pierre-De Saurel, Jocelyn Daneau. On veut vraiment faire quelque chose de beau. »

Pour le moment, un seul concept a été développé et déposé au ministère de la Culture et des Communications. Comme l’esquisse n’a toujours pas été approuvée, il ne nous a pas été possible d’en obtenir une copie.

image