19 septembre 2017
Des photos de bêtes embellissent le centre-ville de Sorel-Tracy
Par: Sarah-Eve Charland
Le photographe Gary Carpentier a inauguré son exposition « Bêtes et maîtres » en compagnie de plusieurs de ses modèles. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le photographe Gary Carpentier a inauguré son exposition « Bêtes et maîtres » en compagnie de plusieurs de ses modèles. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le photographe Gary Carpentier souhaite embellir le centre-ville en exposant vingt portraits en noir et blanc de chiens de race en compagnie de leur maître.

aLes œuvres de cette exposition « Bêtes et maîtres » sont installées sur le mur du restaurant O’gusta pour une durée d’environ cinq semaines.

Alors que l’idée germait dans la tête du photographe depuis près d’un an, il a décidé de lancer un appel Facebook pour recruter des modèles il y a quelques mois. L’idée a tellement plu qu’il a dû en refuser.

« Pour ces modèles, c’était beaucoup plus large que juste des photos. Ils se sont dits : on veut exposer. On veut meubler notre centre-ville. C’est une initiative citoyenne. C’est ce qui est fantastique », s’enthousiasme M. Carpentier.

Il a choisi les chiens comme modèles afin de relever de nouveaux défis « Les animaux sont synchronisés souvent avec leur maître. Au début de la séance photo, ils sont énervés, mais leurs maîtres le sont aussi. Au fil des photos, le maître se calme. L’animal suit le même rythme émotionnel. Finalement, on peut voir des similitudes entre le chien et le maître. »

Il a voulu placer les chiens dans des environnements différents, certains en action et d’autres statiques. « Au début, ce que je voyais dans ma tête, c’était des photos bien classiques. Je me suis dit qu’il fallait que je sorte de ça », affirme M. Carpentier.

Il s’agit de son deuxième projet d’exposition au centre-ville. Une vingtaine d’œuvres tapissent les murs extérieurs de deux commerces de la rue Augusta dans le cadre de l’exposition « Beauté et mystère des îles ».

Le photographe pense déjà à son prochain projet qui devrait voir le jour sur le mur des Galeries du Roi, aussi au centre-ville. Les chevaux pur-sang seront au centre de cette exposition.

image