17 septembre 2018
Des maisons patrimoniales en plein changement
Par: Sarah-Eve Charland

Plusieurs maisons patrimoniales ont été rénovées au centre-ville de Sorel-Tracy. (Photo : Sarah-Eve Charland)

Le programme de rénovation des bâtiments patrimoniaux dans le Vieux-Sorel connaît un tel succès que la Ville de Sorel-Tracy a dû doubler son budget en 2018 afin de répondre à un plus grand nombre de demandes.

La Ville a lancé le projet en 2015. Elle a investi 100 000$ annuellement de 2015 à 2017. Le budget avait été réduit à 75 000$ pour l’année 2018. Le 4 septembre, en raison du succès du programme, les élus ont injecté une somme supplémentaire de 85 000$ pour cette année, portant le total à 160 000$.

« C’est devenu tellement populaire. Les gens rénovent de plus en plus leur maison parce que ce programme-là les aide », a affirmé le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, lors du conseil municipal du 20 août.

En 2015, cinq projets ont été réalisés. À ce moment, seulement le tiers de l’enveloppe budgétaire avait été dépensé. En 2016, sept projets ont reçu une aide financière. En 2017, le nombre a atteint 13 projets, puis 15 en 2018.

« Étant donné que le programme se fait de plus en plus connaître par les propriétaires du Vieux-Sorel, il y a eu une augmentation du nombre de demandes de subvention en 2018, de sorte que le budget initial de 75 000$ était insuffisant. Par ailleurs, il y a des gens qui auraient souhaité obtenir une subvention pour cette année, mais qui devront malheureusement patienter en 2019 », souligne l’urbaniste au Service de la planification et du développement urbain, Jean-Philippe Bellerose.

Une aide importante pour les propriétaires

Les propriétaires de maisons ayant un statut de bâtiment patrimonial peuvent soumettre un projet à ce programme afin d’obtenir une aide financière équivalant à 50% des coûts des travaux jusqu’à concurrence de 20 000$. Les maisons admissibles doivent se retrouver entre la rivière Richelieu, le fleuve Saint-Laurent, la rue Victoria et le boulevard Fiset. Les travaux doivent toucher l’enveloppe extérieure du bâtiment.

« Ça fait une belle différence sur la facture. J’ai connu plusieurs situations où les gens n’auraient pas pu réaliser ces travaux sans cette subvention. Une toiture ancestrale coûte beaucoup plus cher qu’une toiture en bardeau. C’est pour compenser les surplus de frais nécessaires pour respecter l’aspect patrimonial », mentionne M. Bellerose.

La Ville de Sorel-Tracy a effectué une étude caractérielle exhaustive, souligne-t-il, en 2014 et 2015 afin d’avoir un portrait des bâtiments patrimoniaux dans le Vieux-Sorel. Chacun des bâtiments a été fiché et caractérisé sur une échelle évaluant la valeur patrimoniale d’aucune à exceptionnelle. Seules les maisons évaluées moyennes à exceptionnelles sont admissibles au programme.

« On savait déjà que les besoins étaient grands. Cette étude nous permettait d’établir le programme sur une base solide. Le programme a deux objectifs : stimuler la rénovation et changer l’image du centre-ville », ajoute-t-il.

À l’heure actuelle, des projets de maçonnerie, de remplacement de toiture, de réfection complète de l’enveloppe extérieure, de remplacement de fenêtre ou de revêtement extérieur ont été réalisés dans le cadre de ce programme.

image