1 octobre 2020
Habitation Aqua-Sécurité a aménagé un jardin spécial pour contrer les effets du confinement
Des légumes géants pour les résidents
Par: Sébastien Lacroix
Le propriétaire d’Habitation Aqua-Sécurité, Gaétan La Madeleine, est fier de produire des légumes géants pour ses résidents dans son jardin composé de bois et de résidus végétaux qui devrait être bon pour une période de 25 ans.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Le propriétaire d’Habitation Aqua-Sécurité, Gaétan La Madeleine, est fier de produire des légumes géants pour ses résidents dans son jardin composé de bois et de résidus végétaux qui devrait être bon pour une période de 25 ans. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Chaque jour depuis près de deux mois, les 25 retraités qui résident dans les logements d’Habitation Aqua-Sécurité, à Sainte-Anne-de-Sorel, ont accès à des légumes géants qui proviennent d’un jardin aménagé le printemps dernier pour passer le temps durant la pandémie.

Publicité
Activer le son

« Tous les ans, on fait un jardin, mais cette année, ç’a été multiplié par trois », souligne le propriétaire d’Habitation Aqua-Sécurité, Gaétan La Madeleine, qui a aménagé un jardin « en lasagne ». Une technique que lui et sa conjointe ont puisée sur Internet et qui s’inspire de l’agriculture écologique.

Celle-ci consiste à creuser à deux pieds de profondeur pour y mettre plusieurs quatre pieds d’épaisseurs de différentes couches. On y trouve du bois, des branchailles, de la pelouse et des résidus végétaux servant à engraisser. Le tout est recouvert de bois déchiqueté qui aide à conserver la chaleur du sol en plus d’éliminer la compétition des mauvaises herbes.

Une façon de faire qu’ils expérimentaient pour la première fois et qui a donné des résultats spectaculaires. « Chaque jour, depuis un mois et demi ou deux mois, on sort 25 livres de légumes, raconte Gaétan La Madeleine. Ç’a ralenti avec le froid des derniers jours, mais il reste encore 500 livres de légumes à sortir. »

Le jardin dans lequel les résidents peuvent aller se servir donne des légumes qui sont énormes. « Il fallait le voir pour le croire, s’exclame-t-il. Nos choux étaient immenses. Nos cerises de terre étaient presque trois fois plus grosses que la normale. Nous avons sorti des tomates de 800 grammes. C’est une tranche pour un sandwich! »

« Nous avons aussi fait de belles découvertes avec des légumes de saison qui ont grossi anormalement en raison du sol, continue-t-il. En pourrissant, les feuilles, les plants ou la pelouse nourrissent la base. Ça forme une chaleur que l’on peut sentir quand on rentre notre main dans le jardin. »

En plus de ce jardin spécial, les résidents ont aussi accès à plusieurs pommiers sur le terrain. Les propriétaires font aussi leur miel qu’ils remettent aux retraités qui habitent dans leurs 16 logements.

« On a perdu plusieurs ruches parce que plusieurs agriculteurs arrosent aux pesticides. On doit en racheter tous les deux ans, explique le propriétaire. On le fait surtout pour l’apport en pollinisation parce que ça aide à polliniser nos pommes et nos fleurs. »

image