22 février 2018
Des inondations isolent à nouveaux des résidents de Yamaska
Par: Sarah-Eve Charland

Un embâcle s'était formé à la hauteur de Yamaska à la mi-janvier. (Photo: Pascal Cournoyer)

Des résidents de l’Île-du-Domaine et de la Pointe-du-Nord-Est à Yamaska sont à nouveau isolés en raison de la crue des eaux sur la rivière Yamaska des derniers jours.

Publicité
Activer le son

La crue des eaux s’est particulièrement fait ressentir durant la nuit du 21 au 22 février. Le lendemain, la Sécurité civile constatait déjà une diminution des débits de l’eau.

« Pour l’ensemble de la Montérégie, les débits sont à la baisse. L’eau devrait diminuer. La situation va se rétablir rapidement. On a regardé les prévisions des températures pour les prochains jours. Malgré les températures douces, il ne devrait pas avoir de hausse du niveau de l’eau », explique le responsable de la Sécurité civile en Montérégie, Jean-Sébastien Forest.

Un embâcle de près de 6 km s’était formé à la mi-janvier. Pendant de nombreux jours, des résidents ont été isolés par les glaces à l’Île-du-Domaine et à la Pointe-du-Nord-Est. Par la suite, un chenal s’était créé permettant ainsi une meilleure circulation de l’eau.

La municipalité a acheminé à deux reprises une demande auprès de la Garde côtière afin de faire déplacer l’aéroglisseur dans l’objectif de dégager l’embâcle. Le 22 février, l’aéroglisseur se retrouvait sur la rivière Yamaska à la hauteur de l’Île de Rouche.

« L’embâcle est toujours au même endroit. Il a été grugé. Il n’est pas aussi grand, mais est tout de même majeur », mentionne M. Forest.

image