6 novembre 2019
Tarifs réduits dans les stationnements des hôpitaux
Des impacts à venir à l’Hôtel-Dieu?
Par: Sébastien Lacroix
Les revenus nets découlant des stationnements ont représenté 275 582 $ en 2018-2019 dans le Réseau local de santé (RLS) de Pierre-De-Saurel.
Photo Sébastien Lacroix | Les 2 Rives ©

Les revenus nets découlant des stationnements ont représenté 275 582 $ en 2018-2019 dans le Réseau local de santé (RLS) de Pierre-De-Saurel. Photo Sébastien Lacroix | Les 2 Rives ©

Les tarifs réduits dans le stationnements des hôpitaux auront-ils des impacts dans la région? Encore trop tôt pour le savoir, alors que La Presse révélait, la semaine dernière, que le gouvernement Legault annoncera que « les deux premières heures seront dorénavant gratuites et que le tarif ne dépassera pas 7 $ ou 10 $ pour la journée » lors d’un mini-budget attendu le 7 novembre.

Il sera intéressant de voir ce que le gouvernement fera à Sorel-Tracy, où les tarifs exigés pour se stationner à l’Hôtel-Dieu sont fixes. C’est-à-dire qu’il en coûte 8 $ pour une période de 24 heures, peu importe le temps passé à l’hôpital. Plusieurs cases de stationnements gratuits pour une période maximale de deux heures sont disponibles sur les rues entourant le site.

Pour le moment, on ne sait toujours pas si des changements seront apportés. « Les travaux sont en cours au ministère de la Santé et des Services Sociaux (MSSS). Il est prématuré de s’avancer davantage à ce moment-ci. Les annonces et diverses évaluations se feront à ce moment », précise Daniel Vincent, le conseiller-cadre aux relations publiques médiatiques et ministérielles au Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est (CISSSME).

Selon des données obtenus par Les 2 Rives, les revenus nets découlant des stationnement dans le réseau local de la santé (RLS) du secteur de Pierre-De Saurel, principalement à l’Hôtel-Dieu de Sorel, ont représenté un montant de 275 582 $ en 2018-2019. Des sommes qui sont versées à l’établissement et qui seront compensées par le gouvernement.

Selon ce que rapportait La Presse, Québec compensera les établissements et les fondations des hôpitaux qui bénéficient des profits dégagés par les frais de stationnements du réseau de la santé. Une facture qui pourrait grimper entre 100 M$ à 150 M$.

image